Le comité organisateur du Tour de Maurice 2014, qui débutera ce mardi à La Vigie par un contre-la-montre par équipes, a dévoilé, hier, lors d’une présentation au restaurant La Flore Mauricienne à Port-Louis, la liste des sponsors et les maillots distinctifs de la course, qui se s’échelonnera jusqu’au 1er juin. Surprise : à trois jours du coup d’envoi, trois des six maillots de leaders n’ont toujours pas trouvé preneurs.
Le ton grave, Hervé Flore, président de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), a laissé entendre que les maillots blanc, bleu et vert, récompensant respectivement le meilleur jeune, le leader du classement à points et le meilleur sprinter, n’ont toujours pas trouvé preneurs. « Nous lançons un appel aux éventuels sponsors pour qu’ils nous aident. »
À côté, cependant, la FMC a su convaincre les habituels, dont Anglo Mauritius (maillot jaune), la mairie de Port-Louis (maillot à pois, classement de la montagne) et Archemics (dossards et plaques de cadre) de rester dans le train des mécènes. Au mieux, elle a réussi à embarquer Oxenham qui, à travers sa marque Pure Bio Energy, a récupéré le maillot rouge de la combativité.
« Je voudrais dire un merci aux sponsors qui nous soutiennent. Sans eux, nous ne pourrons aller de l’avant », souligne Hervé Flore.
Revenant sur le Tour de Maurice version 2014, le président dira que la course verra 75 coureurs, dont une quarantaine venant de l’étranger. « Nous aurons ainsi quatre équipes réunionnaises, deux formations sud-africaines, deux autres des Seychelles et, grande première, une équipe allemande », s’est félicité le président de la FMC.
Du point de vue technique, le Tour de Maurice 2014 présente un amalgame entre les années précédentes et une touche d’inédit. Si les étapes traditionnelles sont toujours là, à l’instar des contre-la-montre (par équipes et individuel), de Curepipe, du nord, on note cependant l’arrivée d’une deuxième étape dans le nord, vendredi après-midi, et le passage de Bassin Blanc, considéré comme le juge de paix.
« Le Tour fait à peu près 550 km. Nous avons choisi d’apporter au moins une étape inédite, en espérant que ça permettra de belles empoignades », avance José Achille, technicien de la FMC. Le comité technique a apporté quelques modifications au tracé d’origine, déjà après que les risques d’éboulement se sont fait sentir à Macondé. De plus, le chrono individuel a été bougé à Beau-Plan. « Nous espérons que le Tour de Maurice 2014 soit meilleur que le précédent ».
Et contrairement à l’année dernière, la dernière étape sera un critérium à Ébène et l’arrivée sera jugée au Plaza. « L’idée derrière est d’assurer l’aspect visuel, où les gens pourront voir et revoir les différents porteurs de maillots, ainsi que les autres coureurs. Sur un circuit, les coureurs seront plus à la fête », poursuit José Achille.
Le départ du Tour de Maurice sera donné ce mardi, à 13h, avec le contre-la-montre par équipes. L’occasion de lancer un appel aux automobilistes. « Je demande à tout le monde de respecter les consignes des policiers et des marshalls », a conclu Hervé Flore.