Les championnats nationaux de cycliste ont sacré, dimanche, les coureurs du FFSC-KFC, vainqueurs dans quatre catégories. Une situation qui a tourné à l’avantage des Flacquois en un week-end et qui témoigne de leur écrasante domination depuis le début de la saison 2014.
On savait les Flacquois armés pour une belle saison. D’ailleurs, à la lecture des résultats, on voit bien que l’école flacquoise a produit, pour sa deuxième année, des coureurs qui ont brillé. Adriano Azor en est le parfait exemple. Il a complètement dominé la saison, s’adjugeant un titre de champion de Maurice samedi dernier. Derrière lui, on retrouve quatre autres coureurs du FFSC-KFC, symbole de la force des Flacquois.
Et que dire du sacre annoncé de Christopher Lagane chez les cadets ? Il a complété sa belle saison, ponctuée de quelques piges par quelques dérogations pour courir chez l’élite, par un maillot de champion taillé sur mesure. Le cadet des Lagane a été régulier, tant sur le chrono que sur les courses en ligne. Il a d’ailleurs annoncé la couleur en terminant le contre-la-montre de Beau Plan avec un chrono de 14’06, beaucoup mieux que ce que les cadets des années précédentes avaient réalisé.
Par ailleurs, on aura compris que Steward Pharmasse a été au-dessus du lot, dimanche, dans la course principale. Le coureur, qui ajoute une quatrième couronne à sa collection, a démontré qu’il était bien le plus rusé du peloton. Une seule accélération a suffi pour qu’il efface toutes les velléités de victoire qui pouvaient subsister au reste du peloton.
De son côté, Jérémy Seeyave a surpris tout son monde chez les juniors. Le coureur, assez discret pendant les courses dites normales, s’est transcendé en endiguant chaque attaque de Grégory Lagane. D’ailleurs, c’est le troisième titre de Seeyave en trois semaines (chrono par équipes, chrono individuel et course en ligne). Et le coureur, transféré au VCJCC-Bank One en début de saison, a retenu son titre acquis l’année dernière. « Ce n’est pas une course normale. Il y a une plus grande motivation pour les championnats. » C’est le deuxième titre du VCJCC-Bank One après celui de Jean-Robert François acquis en Masters 1, dimanche.
Mais il y a un constat à établir. Une personne faisait remarquer, à juste titre d’ailleurs, la similitude entre les podiums. En 2005, Mike Chong Chin prenait la première place et Pharmasse était vice-champion de Maurice. Neuf ans plus tard, Pharmasse est champion de Maurice et Chong Chin est deuxième. Problèmes d’un cyclisme mauricien qui peine à se réinventer ? Peut-être. C’est un fait : les meilleurs coureurs sont les doyens du peloton. Pharmasse fêtera ses 37 ans en août prochain. Chong Chin a déjà soufflé 38 bougies.
Autre constat : ils ne sont que huit — sur une quinzaine de coureurs — à avoir terminé les 135 km. Pourquoi ? Comment ? La course était-elle trop dure ? Par contre, ils sont nombreux à avoir raillé les coureurs de la sélection pour avoir abandonné. « Ce n’est pas à moi de commenter. Je laisserai les autres juger », a déclaré Steward Pharmasse, interrogé sur sa victoire et sa non-sélection pour les Jeux du Commonwealth en Écosse, à la fin du mois. Il y a des choses qui ne se disent pas.