Yannick Lincoln a démontré, depuis le coup d’envoi de la saison, qu’il est bel et bien le meilleur grimpeur de Maurice. Il a assis sa domination aussi bien sur les classiques que sur les courses ponctuelles, tant et si bien qu’il est difficile de voir qui pourrait aller le détrôner de son piédestal. La preuve : il est bien placé pour réaliser le Grand Chelem dans le Winner’s Challenge de L’Étoile Montante.
Sur les quatre courses disputées, Lincoln n’en a laissé filé aucune. De la première journée à La Nicolière à l’avant-dernière étape aux Mariannes, le chef de file du VCJCC-Bank One n’a rien laissé filé. Mieux : il a à chaque fois écrasé l’opposition lors de ces courses. Premier chrono en montagne, à La Nicolière et premier record (6’06). Rendez-vous est pris pour Grand Bassin pour 2,6 km et deuxième record (5’56).
Son coup de maître, c’est à Chamarel qu’il le réalise. 9’23 : le temps qu’aura mis le grimpeur du VCJCC-Bank One pour se retrouver en haut de la bosse mythique. A priori, ce record devrait tenir encore quelques années, le temps de voir l’émergence d’un autre coureur de cette trempe. Le dernier exploit de Lincoln a eu pour théâtre les pentes des Mariannes et Eau Bouillie, où il a relégué ses adversaires loin derrière, avec ses 12’49 pour les 5,2 km d’ascension. Ses quatre succès lui ont virtuellement assuré la victoire. La dernière manche elle-même ne revêtira que peu de relief pour le coureur. Mais il avait laissé entendre qu’il pourrait venir pour « réaliser le Grand Chelem sur cette course. »
Derrière Lincoln, on retrouve deux grimpeurs. Le premier, tout jeune, n’a que 16 ans. Grégory Lagane est bien parti pour succéder à son leader sur les courses en montagne. D’ailleurs, il a été l’un des artisans du succès de Lincoln dans le Tour de Maurice cette année. Grégory Lagane est lui aussi tout à fait à l’aise sur ce type de parcours. Mais depuis le mois de juin, il est en stage au Centre mondial de cyclisme à Aigle, en Suisse. Sur le podium, on retrouve le grimpeur de poche du CPCC-Snowy Philippe Colin. Lui qui a été l’un des meilleurs grimpeurs de l’île il y a quelques années retrouve peu à peu son niveau d’antan.
La question de la densité des clubs sur le podium ne se pose même pas car le VCJCC-Bank One se taille la part du lion avec deux coureurs dans le Top 5. Lincoln devant Lagane, suivi de l’étonnant Ashley Sumbhoolaul (UCRH-Engen) et Mike Chong Chin (VCP), semble bien parti pour ramener le trophée à la maison. Une bonne nouvelle, avec quelques jeunes qui ont mis le nez à la fenêtre. Éric Desjardins, Christopher Lagane, Alexandre Mayer chez les cadets, autant de jeunes qui arrivent à tenir tête à leurs aînés.
La dernière manche de la course se tiendra le 4 octobre sur la longue montée de Bassin Blanc. 11 km d’ascension à la force des mollets pour espérer détrôner Lincoln de son titre de roi de la montagne. Un baroud d’honneur du peloton pour que la dernière soit belle.