La cycliste mauricienne Aurélie Halbwachs, engagée dans la course en ligne, n’a pu terminer l’épreuve, la faute à la malchance qui l’a frappée deux fois. Les deux fois, elle a été victime d’une crevaison. La première après seulement dix kilomètres de course, l’autre à 50 km de l’arrivée. C’est dire qu’elle a pu faire seulement 90 km sur les 140 de la course en ligne.
C’est après sa deuxième crevaison que les commissaires de la course l’ont exclue, suivant les règlements. Pourtant, sans vraiment être inquiétante pour les gros bras de ce peloton, Halbwachs elle était bien partie pour terminer la course olympique. Mais la malchance et les commissaires en ont décidé autrement.
La course a été marquée par la victoire de la Néerlandaise Marianne Vos, n°1 mondiale et grande favorite pour succéder à la Britannique Nicole Cooke. Lancée sur des bases élevées, la course, qui comprenait deux montées de Surrey’s Box Hill, a souri à la cycliste qui a été la plus entreprenante, qui a bouclé le parcours en 3h35’29.
Dans une arrivée jugée devant The Mall, lieu symbolique du sport, la Néerlandaise a ruiné les espoirs d’une première médaille d’or pour le pays hôte en devançant la Britannique Elizabeth Armitstead, qui avait presque course gagnée. Mais Marianne Vos a trouvé les ressources nécessaires pour aller décrocher l’or.
Les deux premières signent le même temps. La Russe Olga Zabelinskaya a complété le podium à deux secondes du duo de tête.