Avant d’aborder la troisième et dernière étape de la 3e édition du Colin Mayer Classic, ce matin, Yannick Lincoln (VCJCC-Bank One) a le maillot jaune de leader sur les épaules. Même s’il est en forme et qu’il possède autour de lui des coéquipiers capables de le soutenir comme il se doit, le vécéjiste devra faire preuve de beaucoup de vigilance. Car aujourd’hui, avec deux dures ascensions, d’abord celle de Fantaisie et puis celle de Chamarel, l’affaire n’est pas gagnée d’avance, d’autant que les Réunionnais présents sont à l’affût.
Hier matin, Lincoln a gagné sans que cela n’étonne personne le contre-la-montre individuel de 13 km entre Baie du Cap et Le Morne en 17 minutes et 14 secondes. Il a eu comme dauphin le Réunionnais du Vélo club de l’Est (VCE), Fabien Gauvin (17:36), qui s’est emparé du maillot blanc du meilleur jeune (-21 ans). Gabriel Mayer (BRSC-Isostar) tout juste rentré d’un stage d’un mois en France, a complété le podium en 18:01.
Hier après-midi, lors de la 2e étape, un critérium de 60 km (10 tours de 6 km) au Morne, Lincoln a été très bien protégé par ses coéquipiers et les échappées ont été bien contrôlées. Les choses se sont vite emballées lors de ce circuit car dès les premiers kilomètres, Richard Baret (VCO) et Bertrand Soubadou (VCE) se portèrent aux avants-postes. Ce duo devait demeurer en tête pendant les 4 premiers tours. Au 5e, le peloton connut quelques soubresauts et un peu après, on retrouva trois hommes en tête, soit les Réunionnais Jean-Denis Armand (VCO) et Ludovic Boyer (VCE) avec dans leurs roues le Mauricien Jean-Hugues Labonne (VCP). Petit à petit, ils devaient creuser l’écart. Derrière, les coéquipiers de Lincoln se mirent à accélérer le tempo. Si bien que dans l’ultime tour, l’écart alla en diminuant drastiquement. Dans la ligne droite menant à l’arrivée, Armand sachant que ça remontait fort derrière lança le sprint. Le Réunionnais s’imposa devant Labonne qui n’a pas disputé la victoire n’ayant pas collaboré dans l’échappée auparavant. Lincoln et Gauvin conservaient ainsi leurs maillots.
« Dès le départ, ça a allumé avec Richard (Baret) et Bertrand (Soubadou). Après 4 tours, on les rattrappés et je suis parti avec Ludovic Boyer et Labonne. C’était pas facile de rouler face au vent à deux, vu que Labonne ne roulait pas. Cela fait plaisir. En même temps, cette course m’a servi d’entraînement en vue de deux courses importantes soit la Classique des Cannes et le championnat de La Réunion sur route », confia JDA à l’issue de sa victoire.
Yannick Lincoln devait avouer, pour sa part, qu’il aurait préféré perdre le maillot hier. « La tactique était de perdre le maillot. Je ne voulais pas que mes coéquipiers se sacrifient pour moi parce que j’estime ne pas être dans des conditions correctes. J’ai très peu roulé pendant la semaine. Mais bon, les coéquipiers ne m’ont pas écouté. Maintenant, je vais tout faire pour gagner la course pour eux », a confié Lincoln.
Les coureurs du VCJCC-Bank One auront fort à faire aujourd’hui lors de cette 3e étape. La première ascension, celle de Fantaisie, sera déterminante. Ce n’est qu’après que l’issue de la course se décidera. Il restera ensuite la seconde ascension, celle de Chamarel qui viendra certainement clore les débats. En tout cas, le suspense demeure entier…