Deux nouvelles médailles sont tombées dans l’escarcelle de la sélection mauricienne, qui dispute actuellement les championnats d’Afrique de cyclisme sur route à Benslimane au Maroc. Christopher Lagane a encore fait parler de lui en enlevant sa deuxième médaille d’argent, à la course en ligne cette fois. Kimberley Lecourt, elle, a réussi à prendre la troisième place de la course en ligne élite dames.
Dans une course que les Mauriciens ont contrôlé, la chance a souri à Christopher Lagane, qui a pu compter sur le soutien d’Alexandre Mayer et Dylan Redy. Mais lorsque la cassure s’opère, il se retrouve avec l’Algérien Hamza Mansouri, qu’il avait battu au chrono individuel. Les deux coureurs font la course ensemble et dans la dernière bosse, Christopher Lagane attaque l’Algérien. Une tactique qui ne paye cependant pas, Hamza Mansouri ne se laissant pas décrocher.
La victoire se jouera au sprint. Ce sera finalement l’Algérien qui sera sacré champion d’Afrique juniors, après avoir parcouru les 120 km de la course en 2h55’57, juste une seconde devant le Mauricien. Le podium est complété par Abdelraouf Bengayou, sacré quelques jours plus tôt champion d’Afrique du contre-la-montre individuel chez les juniors. Ce dernier a passé la ligne après 3h01’49 d’efforts. Dylan Redy, pour sa part, a pris la huitième place, en 3h04’47, alors qu’Alexandre Mayer n’a pu terminer la course.
La course élite dames s’est également disputée hier, sur 120 km. Une épreuve qui a permis à Kimberley Lecourt de repartir du Maroc avec la médaille de bronze autour du cou. La victoire a souri à la Namibienne Vera Adrian, qui a terminé le parcours en 3h39’48. L’arrivée s’est jouée dans un sprint, où la Mauricienne Kimberley Lecourt, la Sud-Africaine An-Li Kachelhoffer, l’Éthiopienne Tsega Beyenne se disputaient également la victoire finale.
C’est Adrian qui sera sacrée championne d’Afrique après avoir enlevé le contre-la-montre individuel mardi. La Sud-Africaine prend la deuxième place, alors que la Mauricienne la troisième. L’autre Mauricienne engagée dans la course en ligne, Aurélie Halbwachs, a pris la septième place, après avoir terminé sixième du chrono individuel. Elle signe un temps de 3h39’58.