L’ancien vice-président de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), Lawrence Wong, a été suspendu pour une durée d’un mois, à compter du 26 avril, sur les recommandations du comité disciplinaire institué par l’instance suprême du cyclisme local suite à des propos qu’il a tenus. Il ne pourra participer à aucune activité de la FMC avant le 26 mai.
Le principal concerné a pris connaissance de sa suspension vendredi dernier. Au départ, la suspension de Lawrence Wong devait être d’une durée de deux mois. La FMC lui avait demandé de présenter des excuses, chose que Lawrence Wong a faite. Et suite à cette lettre, il n’a écopé, finalement, que d’un mois de suspension.
Hervé Flore, président de la FMC et signataire de la missive envoyée à l’ancien vice-président, précise d’ailleurs dans cette lettre que la Fédération accuse réception de la lettre de Lawrence Wong. « Nous avons bien reçu votre lettre d’excuses et nous les acceptons. »
Dans le même souffle, Hervé Flore poursuit en précisant que « […] les membres du
comité ont pris la décision de réduire votre suspension de 2 mois à 1 mois prenant effet a partir du samedi 26 Avril 2014. »
Pour rappel, Lawrence Wong a démissionné de ses fonctions à la suite d’un débat entourant la présence de Kimberley Lecourt dans une délégation qui a fait le déplacement en Chine. De plus, la FMC lui a reproché d’avoir tenu des propos qui ont terni l’image de la fédération. Les recommandations sont tombées et Lawrence Wong se retrouve donc avec une suspension d’un mois.
Mais cette situation a eu un effet boule de neige. Par solidarité, les coureurs du VPCC-Snowy ne se sont pas présentés à la ligne de départ du Grand Prix Omnicane dimanche dernier. Et la Snowy Maiden Race, qui devait se tenir ce dimanche, n’aura finalement pas lieu, le VPCC ayant informé la FMC d’un problème de financement, comme l’a fait ressortir Hervé Flore dans un communiqué émis hier matin.
Existe-il un lien entre tout cela ? Cependant, après coup, Hervé Flore dit regretter la tournure qu’a prise cette affaire. « Je regrette que le différend entre la FMC et Lawrence Wong soit parti aussi loin », souligne-t-il.