La formation Suzuki-Trek pourrait bien être l’attraction du 31e Tour de Maurice, qui se disputera du 11 au 16 septembre. En effet, les Australiens ont fait part de leur envie de venir à la grand-messe du cyclisme mauricien en septembre prochain. C’était lors de l’Étoile de l’océan Indien, il y a deux semaines.
Hervé Flore, président de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), avance avoir invité l’équipe australienne. Cependant, tout dépendra de la suite qu’ils donneront en Australie. « Attendons voir. L’invitation est lancée. Nous espérons que nous pourrons compter sur leur présence pour le Tour. »
Si l’équipe menée par Mitchel Lovelock, vainqueur de l’Étoile de l’océan Indien 2012, n’est pas encore confirmée, par contre, les équipes réunionnaises seront bein présentes à Maurice. Avec deux équipes du Vélo Club de Saint-Denis, les habitués de la Team Computer Smith (TCS) de Jaco Ferreira ou encore la formation de Jean-Pierre Bourgeault, le VC Étang-Salé, il y aura du monde sur le Tour.
Ces équipes comportent dans leurs rangs des coureurs qui peuvent espérer jouer les premiers rôles sur les routes mauriciennes. Emmanuel Chamand, deuxième l’année dernière, Jaco Ferreira, troisième en 2008, deux coureurs qui devraient forcément être en tête des classements.
Les préparatifs pour le Tour de Maurice entreront dans une phase cruciale d’ici à la semaine prochaine. Dans un premier temps, le comité organisateur est toujours à la recherche de parrains. « Il nous manque des sponsors pour les maillots à points et rush », explique Hervé Flore. D’ici ce week-end, le parcours du Tour devrait également être finalisé. Mais impossible de savoir s’il sera allongé ou raccourci par rapport aux années précédentes.
D’un autre point de vue, la question de la sélection nationale se pose toujours. Une décision attendue depuis quelque temps déjà, mais qu’on ne voit pas venir. Mais tout laisse croire que l’équipe de Maurice ne fera pas le Tour. Les mots d’Hervé Flore le laissent entendre du moins. « Nous sommes dans le rouge. Nous devons voir avec les membres de la fédération. » D’autant qu’il faudra composer avec les invitations qui suivent.
La FMC se retrouve en effet devant deux échéances, le Tour de La Réunion et les championnats d’Afrique. « Les échéances comme les championnats d’Afrique sont plus importantes. Nous prendrons les décisions pour la participation mauricienne au moment voulu », explique le président de la FMC. Mais ce qui est quasiment sûr, c’est que la sélection fera bien le Tour de La Réunion.
Absente ou présente, avec les équipes qui ont déjà confirmé que leurs couleurs seront bien là pour le Tour de Maurice, on ne peut qu’espérer que le spectacle sera assuré.