L’armada sud-africaine qui fera le déplacement pour l’édition 2012 du Deutsche Bank 100 km Anou Pédalé, qui se tient le dimanche 7 octobre, sera portée sur l’offensive. Ashleigh Moolman Pasio, son époux Carl Pasio, Aaron Brown, et Ruphus Mvubu seront les adversaires des Mauriciens sur la course.
Ashleigh Moolman Pasio, ancienne championne d’Afrique, est engagée dans la formation belge Lotto-Belisol Ladiesteam. À son palmarès, on retrouve surtout une 21e place dans la course en ligne aux JO de Londres cette année. Et aussi un titre de championne d’Afrique du Sud.
À 25 ans, cette cycliste, qui se qualifie de « bonne grimpeuse », n’est pas une inconnue à Maurice. En 2011, elle grossissait son palmarès en s’offrant la course en ligne des championnats d’Afrique en Érythrée, après avoir pris la deuxième place du contre-la-montre individuel quelques jours auparavant. Quant à son époux, Carl Pasio, c’est un ancien triathlète reconverti dans le cyclisme.
Aaron Brown est le sprinter du groupe. Sociétaire de l’équipe MTN-Qhubeka, il a gagné, à 27 ans, quatre étapes du Tour du Maroc cette année. Annoncé comme le grand favori de cette course, il pourrait faire parler sa pointe de vitesse dans les derniers mètres pour ajouter cette course à son palmarès.
Le dernier membre de ce groupe de Sud-Africains est Ruphus Mvubu. Originaire de Durban, il est membre de la Dave Wiseman Cycle Team. C’est d’ailleurs le grand inconnu parmi les cyclistes mentionnés.
Ces quatre coureurs seront présentés au grand public vendredi prochain lors de la désormais traditionnelle journée organisée au Caudan Waterfront. Les inscriptions se feront ce jour-là. Cependant, le public est prié de se presser pour s’inscrire. En fait, toute inscription avant le 30 septembre coûtera Rs 350. Dès le 1er octobre, les frais de participation seront majorés à Rs 500.
Dans un autre ordre d’idées, l’arrivée de la course a été modifiée. Alors que dans le passé l’arrivée était jugée à Mon-Choisy, cette année, lors de la présentation de la course, les organisateurs ont annoncé qu’elle sera jugée à Labourdonnais, dans le Nord de l’île.
« Nous avons choisi de déplacer l’arrivée pour des raisons de sécurité », avait annoncé Christian Desjardins, Race Organizer de CRA World Events Management. Par contre, le départ sera donné à côté de l’aéroport. Est-ce que changer l’arrivée a été une bonne idée ? La course donnera les réponses à cette question.
Pour rappel, l’année dernière, la Deutsche Bank Anou Pédalé avait attiré plus de 1000 participants, 100 km et 50 km confondus.