Yannick Lincoln a ajouté une nouvelle victoire à son palmarès ce samedi en enlevant le Grand Prix BRSC-Isostar. Une course avec un relief assez particulier, que les organisateurs veulent dure, mais qui, semble-t-il, n’a affecté en aucune façon le coureur du VCJCC-Bank One, qui a terminé en 2h16’12.
La course elle-même s’est résumée à un show du VCJCC-Bank One. Normal quand on sait que son leader fait des montées son plat favori. « Mais ce n’est pas vraiment la première course dure de la saison. Le circuit de Riche-en-Eau est aussi dur que celui-ci », lâche Yannick Lincoln. Bien sûr, derrière sa victoire, il y a tout un travail d’équipe. Il est parti en solo dès le coup d’envoi, histoire de permettre à ses coéquipiers d’économiser leurs forces pour le retour. « On n’était pas nombreux. Alors, j’ai choisi de les laisser se ménager. »
Alors qu’il met le nez dans le vent, il se fait rattraper à La Gaulette par un petit groupe mené par Mike Chong Chin, Guillaume Perdreau, et ses deux coéquipiers Mathieu Le Blanc et Grégory Lagane. Le groupe reprend la course en main, et en passant à Bel Ombre, ils comptent 1’40 sur le peloton. Mais derrière, Lincoln obtient de l’aide d’un de ses plus fidèles lieutenants, Sébastien Tyack. « Il m’a beaucoup aidé, notamment à maintenir l’écart à 1’40. » Et lorsqu’ils passent à Montée Gaston, Sébastien Tyack sert de rampe de lancement à son leader. « Il a fait un gros travail. »
Mais devant, l’échappée continue à rouler. Lincoln les rejoint. Ça roule un peu et on aborde l’une des dernières difficultés de la journée : la montée du Morne. Grégory Lagane, qui commence à voir les choses en grand, place une mine. Personne ne suit le mouvement, sauf Yannick Lincoln. À deux, ils collaborent et passeront la ligne d’arrivée en 2h16’12. Derrière, on se bat pour les accessits. Mike Chong Chin complétera ce podium en 2h18’12, soit à exactement deux minutes des vainqueurs.
Chez les minimes, le CNFC-Crystal a fait feu de tout bois en monopolisant les trois premières places grâce à Mathieu Espiègle, vainqueur en 47’07, Dylan Reddy, deuxième à trois secondes, et Benito Beemul, troisième à 35” du vainqueur. Chez les cadets, Alexandre Mayer a offert son seul podium au BRSC-Isostar, club organisateur de la course. Une lutte épique entre Christopher Lagane et lui-même, qui s’est soldée par un sprint remporté par un boyau d’avance par le coureur du BRSC-Isostar dans le temps de 1h52’20. Daniel Sophie, du CNFC-Crystal, arrive à 24”.