2,6 km en 5’56. C’est ce qu’aura réussi Yannick Lincoln, leader au classement général du Challenge de L’Étoile Montante. Samedi, sur les pentes de Grand Bassin, il a relégué Grégory Lagane à plus de 20 secondes.
Yannick Lincoln a été égal à lui-même sur la montée de Grand Bassin. Quelques années de cela, il avait réalisé un temps plus ou moins similaire sur le même parcours. « En fait, j’ai vu que j’ai progressé sur cette portion », relate-t-il. Mais est-ce qu’il pense qu’il a verrouillé son classement ? « Non. J’ai remporté deux courses, et il y en a cinq dans la série. »
Parti en dernier, il n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer tout en haut de la montée. « Ça fait plaisir de voir que j’ai progressé sur ce parcours. En fait, j’ai repris à peu près 25 secondes de mon chrono qui date de quelques années. » Mais surtout, il y a l’intensité de l’effort pour un parcours aussi court. « Je ne suis pas un spécialiste des efforts aussi courts. Je les préfère plus longs, plutôt que des efforts brefs et violents », souligne-t-il.
Derrière lui, on retrouve le jeune — et surprenant — Grégory Lagane. Ce dernier, comme lors de la première manche, a terminé derrière Lincoln, mais devant quelques pointures du peloton. Avec ses 6’19, il signe le deuxième meilleur temps de la journée et le meilleur chrono chez les juniors. « Il a été surprenant. Il a montré de très bonnes dispositions sur les courses en montagne », commente Lincoln à propos de son coéquipier. À la troisième place, on retrouve Philippe Colin, qui permet à la CPCC-Snowy de monter sur le podium. Il a réalisé 6’35. Sébastien Tyack, l’autre coureur du VCJCC-Bank One, arrive en quatrième position avec 6’40.
La troisième manche se tiendra ce mercredi à Chamarel. L’occasion pour les leaders de se mesurer encore une fois sur une des pentes mythiques du pays. « Je m’entraîne en attendant mercredi », fait ressortir Yannick Lincoln. Mais il dit aussi ressentir un peu de pression. « Ce sont surtout des appréhensions personnelles. Je ne suis pas aussi en forme qu’au moment des championnats d’Afrique. Mais j’espère quand même faire une bonne course. »