Photo illustration

Comme toutes les fédérations sportives qui se respectent, la petite reine locale ne déroge pas à la règle. Comment reprendre du poil de la bête après le confinement ? Bonne question. Mais c’est surtout l’organisation des Championnats d’Afrique senior qui interpelle…

Initialement prévus du 23 au 29 mars dernier, cette compétition avait dû être reportée, en raison de la pandémie du coronavirus. Plus de 10 ans après avoir accueilli la deuxième édition des championnats d’Afrique sur route, la Confédération africaine de cyclisme (CAC) avait accordé  à nouveau sa confiance à la Fédération mauricienne (FMC).  Toutefois cette dernière instance a pris la décision de suspendre l’organisation de cet évènement continental. La date de l’échéance n’a pas encore été communiquée. « C’est un grand point d’interrogation. Nous sommes pour le moment dans le flou. Bien évidemment, tout va dépendre de l’évolution après le confinement. Il y a plein de paramètres à prendre en compte à l’instar des plans de vols. », souligne le vice-président de la fédération, Jean-Philippe Lagane.

Avant d’ajouter, « Déjà, les coureurs auront besoin de deux à trois semaines de remise en forme. Une partie s’entraine sur des home trainers, mais d’autres n’ont malheureusement pas cette possibilité. Il faudra faire le point pour décider de la marche à suivre. »  Pour rappel, les Championnats d’Afrique permettent d’engranger des points en vue des Mondiaux. C’est d’ailleurs les cinq meilleures équipes africaines qui seront qualifiées. Pour cette nouvelle édition, Maurice compte bien en profiter pour aligner le maximum de coureurs. Il faut savoir que six catégories — trois chez les hommes et autant chez les dames — sont inscrites. En jeu, des titres en juniors (hommes et dames), espoirs (hommes et dames) et élite (hommes et dames).

À titre d’information, Maurice s’est toujours bien débrouillée lors des championnats d’Afrique de cyclisme sur route. En 2005, une sélection réduite participait au tout premier championnat d’Afrique de l’histoire qui se tenait en Égypte. Thomas Desvaux avait tiré son épingle du jeu en enlevant, contre toute attente, la médaille d’argent. Un an plus tard, Maurice devenait la deuxième nation à accueillir le rendez-vous continental. Et Aurélie Halbwachs-Lincoln a alors mis tout le monde d’accord en enlevant le contre-la-montre individuel à Beau Plan.

De fil en aiguille, la meilleure cycliste féminine de l’ile a su se bâtir un palmarès éloquent, jusqu’à son doublé il y a quatre ans en Égypte. Les garçons n’ont pas été en reste, puisqu’ils sont déjà montés sur la deuxième marche du podium au contre-la-montre par équipes et au chrono individuel par le biais de Christopher Lagane, qui demeure également le double vainqueur consécutif du Tour de La Réunion. La Team Maurice-MCB n’a jamais paru aussi forte. Les Alexandre Mayer, Dylan Redy et autres Lagane avaient brillé lors des derniers Jeux des iles de l’Océan Indien (JIOI) en juillet dernier à Maurice, en remportant deux médailles d’or (course en ligne et contre-la-montre par équipe) et une d’argent (contre-la-montre individuel grâce a Christopher Lagane). Ces derniers avaient aussi été à l’honneur lors du Tour de Maurice 2019, avec le sacre de Gregory Lagane.

Le Directeur technique national (DTN), Michel Thèze avait ainsi tout fait pour mettre ses protégés dans les meilleures conditions. Certains d’ailleurs effectuaient leur préparation à l’étranger, soit en France et en Afrique du Sud. Il faudra maintenant jauger de leur niveau et de leur forme après le confinement. Attendons voir…

Quoi qu’il en soit, sauf surprise ou retournement de situation, la saison devrait reprendre à la mi-juin. « En principe oui. Ce sera durant cette période », confesse notre interlocuteur. Pour rappel, la saison avait été reportée après le sacre de Yannick Lincoln sur le contre-la-montre individuel, lors des Championnats nationaux.