L’entraîneur cycliste Mathieu Calypso, âgé de 58 ans, a une nouvelle fois été victime d’un accident mardi dernier. À peu près un an après son accident survenu l’année dernière, il a été percuté par un autobus dont les roues lui sont passées sur le talon.
Mardi, il rentrait chez lui à vélo, comme à son habitude, quand l’accident s’est produit. Mathieu Calypso est conduit à l’hôpital où il a subi une opération. Il est actuellement sous observation à l’hôpital.
Mais cet accident, le troisième du genre en l’espace de quelques mois, révolte particulièrement la communauté cycliste. « Je ne sais plus quoi dire pour que les automobilistes respectent les cyclistes », lâche le président de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC), Hervé Flore, irrité et triste à la fois.
Après le douloureux épisode Jérôme Tennant, la communauté cycliste a cru revivre l’horreur lorsque le cycliste réunionnais Yannick Tariffe, en préparation à Maurice, se faisait renverser par une voiture alors qu’il était en pleine course. Et maintenant que les plaies commencent à peine à se refermer, voilà qu’un autre accident vient rouvrir ces blessures.
« J’ai tellement demandé de faire attention. Je ne sais plus quoi dire, ni comment le dire aux automobilistes », soupire le président de la FMC. Une fois la stupeur et l’horreur passées, le président de la FMC avait annoncé une rencontre avec le commissaire de police pour parler des griefs des cyclistes.
Mais depuis, on n’entend plus rien. « En fait, nous n’avons pas eu le temps de nous occuper de la question étant pris avec l’organisation des championnats », explique Hervé Flore. Donc, il se pourrait que le rendez-vous ait lieu dans un avenir pas trop lointain. « Nous allons solliciter la rencontre après la réunion du comité directeur », poursuit Hervé Flore.
Maintenant, la question de la sécurité se pose plus que jamais. Trois accidents en l’espace de trois mois, c’est déjà beaucoup. « On ne sait vraiment pas comment expliquer qu’il faut respecter les cyclistes. Quand je parle de cyclistes, je ne pense pas seulement aux coureurs du peloton, mais aussi à toutes ces personnes qui circulent à bicyclette. »
Et l’accident dont a été victime Mathieu Calypso affecte le travail de la FMC. « Nous avons besoin des qualités de technicien de Mathieu pour le travail. Je lui souhaite un prompt rétablissement et je souhaite bon courage à sa famille », déclare Hervé Flore.
Par ailleurs, le Tour de Maurice occupera une place de choix dans les débats lors de la prochaine réunion du comité directeur de la FMC lundi. Cette course, qui se tiendra en septembre prochain, verra peut-être la participation d’un contingent réunionnais plus important.
En effet, outre les désormais “traditionnels” Vélo Club de l’Est (VCE), Vélo Club de l’Ouest (VCO) et le Vélo Club de Saint Denis (VCSD), on devrait retrouver une formation de L’Étang-Salé, dirigée par Jean-Pierre Bourgeot, ancien vainqueur du Tour de Maurice.
À l’heure actuelle, la sélection seychelloise a déjà confirmé sa présence, en sus de l’équipe dirigée par Bourgeot. La date limite pour la confirmation se situe aux alentours de la mi-juillet. Par contre, il y a un autre sujet qui risque de faire du bruit : la sélection. Est-ce qu’il y aura une équipe de Maurice ou pas sur les routes du Tour ? La question, pour l’instant, n’est toujours pas réglée…