Gabriel Mayer et Olivier Lecourt, respectivement champions de Maurice cadets et juniors, passeront une partie de la saison en Europe. Si pour l’un, l’objectif est de pouvoir faire le maximum de courses à un haut niveau, pour l’autre, il s’agit de se faire remarquer. Les programmes ont déjà été établis en collaboration avec leurs coaches, et ils n’attendent que le début de saison pour poser leurs valises en terre française.
Gabriel Mayer suivra son coach Bertrand Carabin, à Bourges. L’entraîneur français a d’ailleurs établi un programme chargé pour son poulain. Dès février, le champion de Maurice cadets ira en France, avec un stage dès le début du mois, et pas moins de quatre courses en un peu plus d’une semaine.
« En fait, avec Bertrand, on a ciblé pas mal d’objectifs. Mais surtout, le mien c’est de faire les championnats de France sur route et VTT junior. » Les objectifs se situent dans le temps, mais cela lui laissera le temps de se préparer. « En fait, je vais deux voyages sur la France. J’y vais en première partie de saison. Puis je rentre pour mon bac. Et après, j’y reste jusqu’à fin août », explique le coureur de la Fit for Life.
Et surtout, ses objectifs ont été fixés en fonction de ce qu’il a accompli ici. « Ce sera axé sur la route et le VTT. » Mais il ne se cantonnera pas seulement à ces deux disciplines. Il s’essaiera à autre chose. « Peut-être que nous allons essayer la piste, histoire de voir si ça pourrait me convenir. Mais c’est encore aléatoire », précise Gabriel Mayer.
De son côté, Olivier Lecourt, double champion de Maurice junior (route et VTT) comme Gabriel Mayer, ira à Strasbourg. Après avoir effectué une saison plutôt encourageante, couronnée par une participation aux Mondiaux, disputés au Danemark, le voilà qui reposera encore ses valises en Europe. Mais cette fois, c’est du côté de la France. « J’ai fait le Regio-Tour avec l’équipe d’Alsace. Ils ont apprécié et m’ont demandé de venir chez eux cette année », explique Olivier Lecourt.
Et lui aussi posera ses valises en France avant le début de la saison locale. Et comme son copain Gabriel Mayer, lui aussi rentrera pour son bac en juin. « Je vais en profiter pour faire les championnats nationaux et le Trophée des Grimpeurs. On verra bien ce que ça va donner », souligne le coureur.
Mais pourquoi la France, alors qu’il a passé sa saison 2011 en Allemagne ? « Parce que j’aurai la chance de disputer plus de courses, et surtout plus de tours. En Allemagne, c’était surtout des critériums », explique-t-il.
L’objectif, toutefois, sera tout autre. Lui qui a vu le niveau des Mondiaux veut atteindre ce niveau. « En fait, je veux toujours passer pro. Je pense que je peux encore progresser. Mais je pense que ça peut se faire », avance le coureur, qui a démontré de grosses capacités lors de son retour à Maurice l’année dernière. On se souvient qu’il avait longtemps tenu aux côtés de Yannick Lincoln lors du Trophée des Grimpeurs, avant de lâcher dans les deux derniers kilomètres.
De plus, il s’agit pour lui de se faire remarquer, même si ça signifie qu’il ne pourra pas faire le Tour de Maurice. « C’est une course que je peux faire quand je suis ici. Alors, aller en France, c’était la meilleure solution. Et puis, je serai pas trop loin de l’Allemagne : je pourrai aller voir mon coach », avance Olivier Lecourt. D’ici leur départ, ils ont repris le vélo avec l’intention de retrouver les sensations…