Milena Wong et Kimberley Lecourt disputeront les Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui se tiendront du 14 au 27 août prochain à Nankin, en Chine. Les deux cyclistes seront alignées à l’épreuve principale, la course sur route, et pourront choisir par la suite entre le VTT et le BMX pour compléter leur calendrier.
Kimberley Lecourt a entamé il y a quelques semaines sa préparation en Afrique du Sud. La sociétaire de la Team Velo Life a rejoint sa formation pour préparer les JO de la Jeunesse. Depuis qu’elle a posé ses valises en terre sud-africaine, la cycliste-vététiste a participé à quelques courses, dont l’Oyster Festival, qu’elle n’a malheureusement pu terminer. Elle s’attaquera prochainement au Bestmed Jock Road Tour, une course à étapes.
De son côté, Miléna Wong, tout comme Kimberley Lecourt, en sera à son premier rendez-vous de ce niveau. Une belle occasion pour la sociétaire du CNFC-Crystal d’engranger un peu plus d’expérience, d’autant qu’elle s’est surtout consacrée au triathlon cette saison, ce qui a culminé sur une participation aux Jeux d’Afrique de la Jeunesse à Gaborone, au Botswana, en mai dernier.
« C’est après Gaborone que j’ai dû lever le pied, puisque je prépare mon HSC en ce moment », explique Milena Wong, 18 ans. Pourtant, elle souhaite se préparer au mieux pour ce rendez-vous important de sa carrière. « Ce genre de choses n’arrive qu’une fois. Et si on ne saisit pas cette opportunité, ce n’est pas sûr qu’on l’aura encore », avance la jeune fille.
Pourtant, sa préparation a été quelque peu perturbée du fait qu’elle a eu à rattraper du retard par rapport à ses heures perdues lors de son déplacement à Gaborone. Mais cela ne l’empêche pas de se concentrer sur sa préparation. « Je travaille actuellement sur mes points faibles. Pour l’instant, je prends chaque séance d’entraînement avec un grand sérieux, parce que je sais que ce ne sera pas facile lorsque nous serons en Chine », fait-elle ressortir.
Cependant, Kim Lecourt a déjà signifié ses intentions de s’aligner à la course en ligne et au VTT. Mais Milena Wong, elle, doit encore se décider. « C’est une question à aborder avec l’entraîneur José Achille. Pour l’instant, nous augmenterons les séances d’entraînement et essaieront de corriger les petites erreurs », avance encore Milena Wong.
Elle sait aussi qu’elle peut compter sur ses camarades du Centre national de formation pour ses entraînements. Et l’objectif est déjà tout trouvé pour elle, qui s’alignera pour la première fois à une course de ce niveau. « Nous ferons de notre mieux. Et pourquoi pas espérer ramener une médaille… » conclut-elle.