Cette année encore, les championnats nationaux de cyclisme, qui se tiendront les 29 et 30 juin, seront parrainés par Orange. Pour la 11e année consécutive, Orange a accepté que son logo soit apposé sur les maillots que porteront les champions de Maurice jusqu’à l’année prochaine. L’état-major d’Orange et les représentants de la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) ont tenu un point de presse à la MT Tower pour sceller le partenariat.
Dans son allocution, Sarat Lallah, Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, a tenu à faire ressortir les similitudes entre Orange et le sport cycliste. « Le succès d’une entité est la somme totale de la contribution des individus. » Il faisait ainsi l’analogie entre le travail d’équipe dans le cyclisme et les employés de MT. « C’est une synergie entre les points forts du coureur et celui qui brillera aura un rayonnement pluriel », a-t-il indiqué.
Le président de la FMC, Hervé Flore, a quant à lui tenu à remercier Orange pour son soutien indéfectible. « C’est un partenariat que nous apprécions tous les ans », a reconnu Hervé Flore. Selon lui, le cyclisme fait partie du patrimoine sportif de Maurice. « Nous sommes donc heureux que cette discipline enseigne les valeurs d’une bonne hygiène de vie, du respect des règles », s’est-il félicité.
José Achille, technicien de la FMC, a parlé des circuits qu’effectueront les coureurs. Mais par rapport à l’année dernière, les tracés ont changé. Samedi prochain, les minimes et cadets couronneront leurs champions respectifs. Dimanche, ce sera au tour des catégories 1, 2, 3, 4 et juniors de désigner leurs champions nationaux.
Les premiers à s’élancer seront les cadets. La course débutera à 14h et ils devront parcourir 87,4 km pour rallier la ligne d’arrivée, après quatre tours du circuit Midlands — La Vigie — Nouvelle France — Midlands. Puis, à 14h10, ce sera au tour des minimes de s’élancer, pour seulement deux tours du même circuit.
Dimanche, par contre, on retrouvera près de 70 coureurs en action dans quatre catégories. En effet, le coup d’envoi de la course élite sera donné à 9h, à la mairie de Curepipe, pour un tracé de 140,6 km. Les juniors, eux, effectueront 114 km à terme. Les coureurs des catégories 3 et 4 parcourront 81,4 km. Le tracé a connu un important changement comparativement à l’année dernière. Si les coureurs se retrouvaient au coeur du village de Midlands auparavant, cette année, ils seront exposés au vent de l’autoroute.
Et la distance n’est pas pour les aider, à en croire José Achille. « Il y a ce facteur qu’il faudra prendre en considération. Le vent, les faux-plats sont d’autres paramètres qui devront être pris en compte », dit-il. Il prévoit à ce sujet une course qui se jouera à l’usure. « En catégorie 1 et 2, les 140 km vont peser lourd. Ce sera à qui sera le plus constant dans ses efforts. »
A ce jour, quelques favoris se dégagent. Mais l’éternel favori, Yannick Lincoln, ne sera pas là, ayant coché sur son calendrier les championnats du monde de X-country en Autriche. Qui succédera à Mathieu Le Blanc ? La question est posée.