L’association entre Mauritius Telecom et la Fédération mauricienne de cyclisme (FMC) a entamé sa douzième année, avec la présentation des championnats nationaux Orange, hier, à la Telecom Tower à Port-Louis. L’occasion pour Sarat Lallah, CEO de MT, de rappeler les liens qui unissent Orange au cyclisme mauricien, qui célébrera samedi et dimanche ses nouveaux champions nationaux.
L’association a commencé à l’orée des JIOI 2003, à Maurice, quant MT a soutenu le cyclisme pour les Jeux. Depuis, l’opérateur téléphonique s’est toujours retrouvé dans le sillage de la FMC. « Ce partenariat a permis l’émergence de nouveaux talents et a contribué à développer un intérêt accru parmi les jeunes pour le cyclisme », a rappelé Sarat Lallah dans son allocution.
Il a aussi souligné qu’Orange partage les mêmes valeurs que les cyclistes, dont le dynamisme, l’esprit d’équipe et le dépassement de soi. « Nous retrouvons également ces valeurs au sein de Mauritius Telecom, où la démarche constante de nos employés est de donner le meilleur d’eux-mêmes pour dépasser les attentes, avec à la clé l’esprit d’équipe. »
Ce dernier s’est dit convaincu que les championnats nationaux s’annoncent palpitants, avec 125 entrées. « Les championnats nationaux Orange récompenseront les valeurs sûres du cyclisme, mais constitueront également un terrain pour que les jeunes cyclistes puissent briller », a-t-il ajouté.
De son côté, Hervé Flore, président de la FMC, a souligné l’importance des sponsors dans le monde du sport. « Je tiens à remercier Orange pour son soutien indéfectible à travers les années. » Ce dernier a également lancé un appel aux membres du public et aux automobilistes en particulier afin de respecter les consignes des motards de la force policière et des marshalls. « Nous pratiquons un sport qui se dispute sur la route. Je souhaite que tout le monde respecte les instructions. »
José Achille, technicien de la FMC, a lui parlé de la topographie du parcours. Cette année, la course a connu un lifting, avec un nouveau tracé pour les catégories Elite 2-3 juniors, pass’cyclisme et masters. Seuls les minimes et les cadets se rendront, samedi, sur le traditionnel circuit de l’autoroute, au flyover de Midlands.
Ainsi, les cadets auront 87,4 km à parcourir et les minimes 33 km. Par contre, les pass’cyclisme et les masters devront parcourir, dimanche, 68 km entre le Orange Shop à Bagatelle et le rond-point de Ripailles (un circuit à parcourir deux fois) pour désigner les lauréats de la cuvée 2014.
Les juniors, eux, seront engagés sur le même circuit, avec un tour de plus que les pass’cyclisme et les masters. Ils effectueront 101,7 km. Les élites 2 et 3 devront parcourir 135,8 km, soit 4 tours du circuit, pour désigner leur nouveau patron.
« Il y a eu l’impératif d’une arrivée plus tranquille et nous avons voulu profiter des nouvelles routes », explique José Achille. D’ailleurs, il prédit que la course se jouera à l’usure. « Sur 135 km, s’il y a un vent défavorable, alors, on peut s’attendre à des surprises. Je voudrais aussi ajouter que ce sont les coureurs qui rendent la course dure », avance-t-il.
Samedi, le coup d’envoi est prévu à 14h pour les cadets et 14h10 pour les minimes, au flyover de Midlands. Dimanche, les élites 2 et 3 s’élanceront à 8h. Suivront, dans l’ordre, les juniors à 8h10 et les pass’cyclistes et masters à 8h20, à Bagatelle.