Le cycliste Olivier Lecourt, qui ira défendre les couleurs de la formation française Sainte-Croix-en-Plaine dès le mois de mars, bénéficiera du soutien de la Omnicane Foundation pour sa saison européenne. Une cérémonie de remise de chèque s’est tenue vendredi à La Baraque, à L’Escalier.
La Omnicane Foundation a souhaité s’associer au coureur afin que celui-ci puisse atteindre son rêve : être le premier Mauricien à pratiquer le cyclisme en professionnel. « Nous espérons qu’avec le soutien de ses parents et d’autres partenaires ce rêve sera une réalité prochainement », a fait ressortir Rajiv Ramlugon, CSR Coordinator d’Omnicane Foundation.
La Fondation n’est pas restée insensible à la demande d’aide d’Olivier Lecourt. « Une saison en Europe requiert des coûts. Qui plus est, Olivier réside à Gros Bois, à quelques kilomètres de notre flexi-complexe cannier, qui est une région prioritaire pour nous », a poursuivi Rajiv Ramlugon.
De plus, le parrainage de la Omnicane Foundation pourrait s’inscrire dans le cadre des prochaines saisons. « Le frottement avec les coureurs européens est une étape enrichissante pour Olivier Lecourt. Cela le mènera vers les sommets du cyclisme professionnel. »
De son côté, Olivier Lecourt a tenu à remercier la Omnicane Foundation pour le soutien. Ce chèque de Rs 25 000 est bienvenu dans le cadre de sa campagne européenne. « Mon objectif est de faire de mon mieux et tenter de remporter des courses lors de cette saison européenne 2012. »
D’ailleurs, depuis deux saisons qu’il passe en Europe, son objectif n’a pas changé. « J’espère me faire repérer par les dirigeants des équipes professionnelles. Mon plus grand souhait est de porter le maillot d’une de ces équipes », a-t-il confié.
Pour rappel, Olivier Lecourt avait effectué toute sa saison 2011 en Allemagne. Après avoir disputé le Rothaus Regio-Tour sous les couleurs de l’équipe d’Alsace, il s’est vu proposer de rejoindre cette équipe pour une partie de la saison. Proposition qu’il a acceptée. Dans la même lignée, il a participé aux Championnats du Monde, à Copenhague, au Danemark. « C’est une bonne équipe. Je pense que c’est un très bon choix », nous avait-il confié il y a quelques semaines.
L’année dernière, il avait remporté le championnat national juniors, après avoir raté la course en 2010. Mais la même année, il s’est consolé avec le titre de champion de Maurice de VTT, toujours chez les juniors. Une performance qu’il a rééditée en décembre 2011, à Bois Chéri. « Cette année, je vais y aller dès le mois de mars. Je reviens en juin, puis, j’y retourne jusqu’à septembre. »
À noter qu’Olivier Lecourt est encore à la recherche d’aide pour boucler son budget en vue de la saison.