Les neufs coureurs qui ont passé le week-end à La Réunion s’en sont bien sortis. S’ils n’ont pas remporté de victoire significative, ils ont quand même terminé les deux courses au programme, avec des résultats encourageants.
Déjà, samedi, les choses était assez compliquées pour les Mauriciens, qui se mesuraient à une partie du parcours des JIOI, en août prochain. La meilleure performance sur le chrono est venue de Yannick Lincoln, auteur du cinquième temps sur les 14 km de la course contre la montre.
Il a terminé cinquième, à 19″23 du vainqueur, Emmanuel Chamand, q. Chamand devance dans l’ordre, Jonathan Boyer, Sébastien Elma et Ulrich Marcy. Pour la petite info, Marcy n’a que 00″52 d’avance sur Lincoln au décompte final.
Il faut aussi dire qu’ils sont 11 coureurs à avoir parcouru les 14 km en 16 minutes. Mais ce sont seulement les secondes, parfois les centièmes, qui les départagent.
Le deuxième Mauricien sur l’épreuve chronométrée est Mike Chon Chin. Le champion de Maurice 2014 de la spécialité a pris la 20e place, en 17’14, à 54 secondes de Chamand.
Fidzerald Rabaye, qui portait pour la première fois le maillot quadricolore, se retrouve lui aussi dans le temps correct de 17’19, soit à 59″65 du vainqueur du jour pour terminer 22e. Cédric Passée, qui a retrouvé la sélection après huit ans, prend la 27e place, en 17’35.
Michael Khedoo et Yoan Pirogue ont pris respectivement les 35 et 36e places en 17’48 et 17’49, à 1’27 et 1’29 de Chamand. Grégory Lagane, lui, prend le 38e rang, en 1750, soit avec un retard de 1’31 sur la tête de la course.
Jordan Lebon et Ritesh Choytun, eux, prennent, les 40e et 60e places du classement. Si le premier nommé a réalisé un chrono de 17’53″73, l’autre a signé le seul chrono au-dessus des 17″, avec 18″33.
Dimanche, par contre, un critérium à St Pierre, où Yannick Lincoln a raté la victoire de peu. En effet, au terme des 42 kilomètres, il n’a pu placer son accélération. Pourtant, il aura essayé de s’imposer, alors même qu’il se trouvait dans l’échappée qui irait au bout de la course. D’ailleurs, il a même pris la tête de la course momentanément, mais ses camarades d’échappée, Frank Parmentier, Jonathan Boyer et Ruddy Sautron, entre autres, ont refermé sur le meneur de la course.
Etant repris, Lincoln a fait le bout de chemin qui le séparait de la ligne d’arrivée en compagnie du groupe. Au sprint, ce sera finalement Ruddy Sautron, du VCSD, qui s’avérera le plus rapide, pour remporter l’épreuve en 1h05.
La délégation est rentrée à Maurice hier. La prochaine étape de la préparation verra les coureurs aller vers un pays européen.