Gabriel Mayer est arrivé en France jeudi dernier pour effectuer un stage d’une durée d’un mois.  Le sociétaire du Black River Sporting Club-Isostar s’alignera aussi à plusieurs courses. Il a été accueilli par son entraîneur personnel, le Français Bertrand Carabin. « Gabriel est bien arrivé dans le froid et la pluie glacée », indique d’entrée son entraîneur.
Gabriel Mayer sera en action dès aujourd’hui dans une course de 3e catégorie. Ce qui lui servira de mise en jambes. Puis, mardi, il sera au départ d’une course de 2e catégorie longue de 85 km. « La course de mardi ne fait que 85 km mais il y a plusieurs « Plaine Champagne » (ndlr : des cols) à monter ! Le soir, il ira en stage régional pour deux jours avec les meilleurs coureurs de la région. L’objectif est d’être sélectionné pour une course du challenge national junior qui se court en sélection régionale, comme un championnat de France », explique Bertrand Carabin.
Vendredi dernier, celui-ci a dirigé la première séance d’entraînement de son poulain. Elle a eu lieu sur le parcours de la course de mardi. « Ce premier entraînement s’est déroulé sous les nuages et la pluie et sous 9 degrés. On a passé 2h30 sur le circuit qui n’est jamais plat, qui est venteux. On a monté les 4 prix grimpeurs : 4 Plaine Champagne! On a bien fait d’y aller, il (Gabriel) aurait été surpris, c’est sûr! « , confie Bertrand Carabin.
Au retour du stage régional de deux jours, Gabriel aura la chance d’assister aux championnats d’Europe de BMX.
Le lendemain, le 5 mai, il fêtera ses 17 ans. Durant les deux semaines suivantes, il enchaînera entraînements sur route et vélo tout terrain (VTT) et courses (une 3e catégorie, deux 2e catégorie, une 1ère catégorie).
Le troisième week-end, soit il se rendra au challenge national junior, soit il courra deux courses locales en 3e catégorie. « La dernière semaine, vu que je serai en Afrique du Sud, Gabriel s’entraînera avec un Elite dont je m’occupe et participera à une manche de Coupe de France VTT dans le Sud-Ouest de la France », déclare l’entraîneur.
« J’espère tirer le maximum d’expérience de ce stage. Mon but est surtout d’apprendre », confie Gabriel Mayer. Le jeune espoir du cyclisme mauricien quitte la France le 28 mai. Il revient à Maurice passer son baccalauréat et repart pour la France le 20 juin. Il y restera jusqu’au 1er septembre.