Fabien Gauvin et Gabriel Mayer, deux noms à retenir. Les deux jeunes, respectivement premier et deuxième du classement des moins de 21 ans du Colin Mayer Classic, ont été très à l’aise sur le parcours. Si l’un reconnaît que Yannick Lincoln était costaud, l’autre peut se targuer d’avoir terminé devant Richard Barret.
Le Réunionnais Fabien Gauvin, déjà maillot blanc sur le Tour de Maurice l’année dernière, termine deuxième du Colin Mayer Classic. En bonus, le classement jeunes. « Je suis très content. Je suis en progression. » Sixième sur le Tour de Maurice, le voilà deuxième sur le Colin Mayer Classic. « Mais il n’y a pas à rougir. Ça fait plaisir de terminer deuxième après Lincoln. » Car, comme il le dit lui-même, « Lincoln était costaud. »
Pourtant, à 19 ans, ce n’est pas l’envie d’apprendre qui lui manque. « J’ai quand même de bons encadreurs. Stéphane Lucilly, Mike Ferrere, deux personnes qui m’aident beaucoup. »
C’est fort de cette progression qu’il s’est fixé pas mal d’objectifs. L’Étoile de l’Océan indien, les championnats de La Réunion, la Classique des Cannes et surtout le Tour de Maurice. « J’espère pouvoir être très compétitif sur le Tour de Maurice. J’ai un maillot à défendre », rappelle-t-il.
Derrière lui, on retrouve Gabriel Mayer, 17 ans. Il rentre à peine de France et reprend sa saison sur une bonne note. « J’ai fait un gros chrono samedi. Ça se voit que le stage en France paye », sourit-il.
Même si par la suite il a un peu souffert, il est amplement satisfait de sa troisième place au général. « À un moment, avec Grégory Piat, on a vu que Gauvin était un peu limité. On a essayé d’attaquer, mais il s’est bien maintenu », soutient le jeune coureur.
Mais pas de regret, surtout quand il voit qu’il s’est débrouillé comme un grand. « Alors là, oui, très satisfait. Quand je suis rentré, j’avais encore de la fatigue. Je vais me reposer un peu cette semaine en vue du Trophée des Grimpeurs samedi. Je vais faire des entraînements légers pour me maintenir », conclut-il.