Christopher Lagane a enfin permis au camp mauricien d’engranger une victoire, en allant s’imposer, hier, au sommet de Grand Bassin, au terme d’une cinquième étape qui a vu le maillot jaune changer d’épaules encore fois, pour cette fois atterrir sur les épaules de Grégory Lagane.

Au terme d’un final fou, Christopher Lagane a donc sauvé « son » Tour, qu’il avait pourtant l’intention de remporter. En fait, hier, le cadet des Lagane a fait une démonstration de ses capacités de grimpeur.

Parti dans les lacets de Bassin Blanc, à la belle, il a rapidement mis au pas ce qui restait du peloton, alors même que son frère Grégory s’emparait tranquillement du maillot jaune. « On savait que ça allait faire un écrémage dans Chamarel, et puis Plaine Champagne. Greg (Grégory Lagane, ndlr) et Alex (Alexandre Mayer) étaient toujours là », dit le vainqueur du jour, quelques minutes à peine après sa victoire.

En fait, il parle ici de Julien Souton, véritable trublion sur l’étape hier, qui a prouvé sa vraie valeur au terme de la quatrième épreuve. En fait, c’est le Métropolitain qui place la véritable mine et qui envoie valser tout le monde. Sauf que sa bécane le lâche : il est victime d’une crevaison. « C’est dommage pour lui », lâche Christopher Lagane.

Le scénario de la course ? Il semblait écrit d’avance. En fait, alors qu’Alexandre Mayer a refermé un premier trou, Christopher Lagane place une banderille. Au pied de Bassin Blanc, il en pose une autre. Cette fois, le maillot jaune est touché. Dans son sillage, Alexandre Join, récompensé pour ses efforts par le maillot de la combativité, Stephane Cuvelier et Grégory Lagane.

Mayer ayant décroché, c’est l’aîné des Lagane qui revêtira le maillot à l’arrivée (voir par ailleurs). Mais Christopher Lagane, lui, se lancera dans un petit numéro de soliste durant ce qui restait du chemin à parcourir. « Je me suis dit que je voulais jouer la victoire d’étape. Le maillot était déjà acquis, peu importe par qui. Le principal c’était que l’équipe gagne. »

Si Christopher Lagane s’impose en solitaire, en 2h52’18, Alexandre Join et Grégory Lagane se livreront à une belle empoignade, qui se soldera par la deuxième place du Français.