Après le sacre de Christopher Lagane, sur le Tour de La Réunion et celui d’Olivier Lecourt de Billot sur le Tour de Maurice, autant dire que le cyclisme local se porte pas trop mal et le but sera de continuer sur cette lançée sur le Tour du Rwanda, prévu du 12 au 19 novembre. Mais la partie ne s’annonce pas de tout repos pour les locaux car les courses, sur le continent n’ont rien à voir avec ceux de la région. Elles sont beaucoup plus tactiques et nécessitent, un niveau de concentration encore plus élevé.
C’est dans cette optique que le Directeur Technique National (DTN), le Français Michel Thèze, a finalisé le choix de ses cinq coureurs et il s’agit d’Alexandre Mayer, Yannick Lincoln, Olivier Lecourt de Billot, Christopher Lagane et Matthew How. Mayer et How étaient déjà certains de faire le déplacement depuis quelques jours déjà mais la question était de savoir, qui de Lincoln ou de Grégory Lagane allaient être du voyage ? Car n’oublions pas que Lincoln avait laissé entendre après le Tour de Maurice qu’il comptait se consacrer à sa première passion, le Vélo Tout Terrain (VTT) pour laisser la place aux jeunes. Mais il avait aussi précisé qu’il se tenait à la disposition de tout un chacun, si on avait besoin de lui.
Et, vu que l’aîné des frères Lagane se remet tout juste d’une blessure contractée après le Tour de La Réunion, le choix a été relativement facile à faire. D’ailleurs Grégory Lagane vient de reprendre les bases, en faisant notamment de la musculation, de la course à pied et un peu de vélo pour se remettre en selle, lui qui se concentre sur la saison 2018. En ce qu’il s’agit de Lincoln, il est actuellement en pleine forme. Fidzerald Rabaye, élément incontournable de la sélection, ne sera cette fois çi pas de la fête, car il ne s’entraîne pas suffisamment en ce moment en raison de ses études. Et vu la dureté de ce Tour du Rwanda, cela aurait été très difficile pour lui de tirer son épingle du jeu.
Quant à Matthew How, appelé pour la première fois en sélection, il est considéré comme un jeune qui a du potentiel. C’est l’occasion idéale pour lui, de se montrer et de faire ses preuves pour faire partie intégrante de cette sélection dans le futur. Car le DTN a pour but d’agrandir le potentiel des coureurs pour qu’il y en ait au moins une dizaine qui puisse prétendre à la Team Maurice MCB.