Le coup d’envoi du 67e Tour de La Réunion a eu lieu hier au vélodrome de Champ Fleuri. Comme tous les ans, l’anneau dionysien accueille le prologue de l’épreuve. Et hier, au terme des 3,43 km, c’est le Vélo Club de l’Est (VCE) qui a enlevé la palme en 3’58, devançant de quatre seconde le Vélo Club de Saint Denis (VCSD). La sélection mauricienne, quant à elle, termine à la 21e et dernière place en 4’50.
Manque de cohésion, peut-être : la sélection mauricienne n’a jamais vraiment brillé. Mais qu’à cela ne tienne. Le cinq mauricien devait avoir l’occasion de se rattraper lors de la première étape aujourd’hui, longue de 113 km, avec départ et arrivée à Bras Panon.
Pour revenir au prologue, le VCE s’est imposé comme l’équipe la plus rapide, avec Lorenzo Manzin, David Rivière, Olivier Boyer, Fabrice Bénard et Bertrand Soubadou. Le vétéran fabrice Bénard aurait dû revêtir le maillot jaune. Mais étant trop loin du groupe de tête, il laissera ce privilège à David Rivière.
Derrière ce quintet, on retrouve l’équipe de Saint Denis, détentrice de la référence chronométrique sur son anneau, mais qui échoue à seulement quatre secondes (4’02). Elle devance toutefois les coureurs de Ville de Ste Marie-Atlas, troisièmes en 4’06.
Cette année, le Tour s’annonce assez disputé  puisque Nantes-Atlantique est présentée comme la favorite. Sauf que les Réunionnais ne sont pas dépourvus de moyens, puisque le vainqueur du Tour 2012, Christophe Boyer, est aligné au sein d’une équipe du VCSD composée de Sébastien Hoareau, lui-même troisième l’année dernière, Emmanuel Chamand, Nicolas Rivière et Romain Jean.