Du haut de ses 18 ans, il réalise l’exploit sur le Tour de La Réunion 2017. Le Mauricien Christopher Lagane est sur les traces de ses illustres prédécesseurs que sont Gabriel Anazor et Patrick Piat, les deux seuls vainqueurs mauriciens dans cette épreuve. Le premier avait été sacré en 1975 tandis que le deuxième avait conservé le maillot jaune jusqu’à la dernière étape en 1984. Trente-trois ans après, l’exploit est à la portée du cadet des frères Lagane.
Hier après-midi, lors de la 7e étape, celle qui était tant redoutée en raison de l’ascension — classée hors-catégorie — de Dos d’Âne dans la dernière partie, le jeune prodige a fait le plus dur. En effet, il a conservé le maillot jaune, enregistrant, tenez-vous bien, trois minutes et cinquante-huit secondes d’avance sur son plus proche poursuivant au classement général. De quoi aborder les huitièmes et neuvièmes étapes en toute sérénité aujourd’hui.
Hier, c’est Julien Souton qui s’est imposé, et ce, pour la deuxième fois sur le Tour. Il a remporté la 7e étape après s’être déjà imposé sur la 4e. Le jeune coureur, sociétaire de Banque Française Mutualiste, a montré qu’il avait des jambes, terminant en tête lors de deux étapes de montagne avec des ascensions finales : Le Tampon mercredi et Dos d’Âne hier. Il y avait en tout 82 kilomètres à parcourir pour les cyclistes. Durant cette étape les participants sont quasiment remontés jusqu’au front de mer du Port avant d’entamer la montée finale dans les hauteurs de la Possession.
Cette partie comprenait trois sprints intermédiaires qui se faisaient face au collège Albius lors d’un circuit. Deux Prix de montagne étaient également prévus. Le premier de niveau 2 a été effectué au sommet Halte-Là, le second à l’église de Dos d’Âne était classé hors catégorie. Souton a terminé devant Julien Amadori.Christopher Lagane était en difficulté à la fin de l’étape 7, mais n’a pas cédé sa place de leader au général. Il devrait être déclaré vainqueur aujourd’hui au Barachois.