Après avoir réalisé le doublé juniors-seniors lors des championnats nationaux individuels la semaine précédente, le VCJCC-Bank One a maintenu sa suprématie sur l’exercice du contre-la-montre samedi à Beau-Plan. Avec l’équipe masculine au chrono par équipes et Aurélie Halbwachs au championnat féminin, les Curepipiens démontrent qu’ils ont les meilleurs éléments dans ce champ.
Parti en avant-dernière position, le VCJCC-Bank One, mené par ses deux champions Yannick Lincoln et Sébastien Tyack, a réalisé un chrono de 46’54. « Avec Fabien Halbwachs qui n’avait pas de vélo de chrono, on pensait qu’on allait être un peu juste », lance Yannick Lincoln.
Mais loin d’être limités dans l’exercice, les Curepipiens Armand Lecourt, Matthieu Le Blanc, Yannick Lincoln, Sébastien Tyack et Fabien Halbwachs creusent rapidement l’écart. À l’aller vers Grand-Baie, ils comptaient 45 secondes sur le BRSC-Isostar au premier point intermédiaire. L’UCRH-Engen, championne sortante, accusait 39 secondes.
Cette avance ira en s’accentuant. Le quintet de rouleurs avale les kilomètres. Mais après le rond-point de Terre Rouge, Halbwachs et Lecourt lâchent. « À ce moment, j’avais des doutes. Je me demandais si les deux jeunes (ndlr : Sébastien Tyack et Matthieu Le Blanc) allaient s’accrocher. » Mais ils font mieux : ils impressionnent. « J’ai été très agréablement surpris de leur comportement », affirme Yannick Lincoln.
Et ils arrivent même à accélérer sur la fin. « C’est bien pour eux, surtout qu’on n’avait pas vraiment travaillé l’exercice ensemble », sourit Lincoln. Pourtant, il a fallu communiquer beaucoup de choses. « C’était le plus dur : leur faire un condensé de la chose en peu de temps. Et ça a marché. »
Pour Sébastien Tyack, champion de Maurice juniors du chrono individuel, la première fois a été la bonne. « Je n’avais jamais fait ça avant. Mais heureusement que Yannick était là », lance-t-il.
Mais il donne aussi du mérite à ses autres coéquipiers. « Armand et Fabien ont très bien roulé eux aussi. Mais pour moi, je me suis dit que je devais rester fort dans la tête. C’est ce qui comptait le plus. »
Au deuxième rang, on retrouve l’UCRH-Engen, avec ses rouleurs Michael Khedoo, Hugo Caëtane, Cédric Passée, Ashley Sumbhoolaul et Pascal Ladaub. Pourtant, ce sont eux les grands perdants de cette journée. Le titre leur échappe pour la première fois depuis quatre ans à cause de cinquante secondes de retard.
Le BRSC-Isostar, avec Steward Pharmasse, Thierry David, Grégory Piat, Sébastien Hacques et Hubert Perdrau, prend la troisième place devant la version A du VCP, avec Mike Chong Chin, Anthony Laurent, Ritesh Choytun, Sébastien Espiègle et Jordan Lebon. Les suiveurs ont désormais une idée plus claire à une semaine des championnats nationaux sur route.
Une mention spéciale pour le CNFC-Crystal, une équipe composée entièrement de juniors, pour sa cinquième place au général, qui devance le CPCC-Snowy de trois secondes, et le VCP B de plus de deux minutes.
La mainmise du VCJCC-Bank One sur le contre-la-montre s’est aussi étendue chez les dames. Aurélie Halbwachs, en pleine préparation pour les JO de Londres, a accroché encore une fois le titre à son palmarès. Sur le parcours Beau-Plan — Terre Rouge — Beau-Plan (11,4 km), qui l’avait sacrée championne d’Afrique en 2006, Aurélie Halbwachs a mis 15’12 pour s’emparer une nouvelle fois du titre de championne de Maurice après celui acquis l’année dernière. Elizabeth Sham, du Pereybère Sports Club, arrive en deuxième position avec 20’17, loin devant Gaëlle Grenouille, troisième en 22’04.