Capricieux, indécis, tels sont les adjectifs utilisés pour décrire le cyclone tropical Imelda qui nous aura gardés en alerte pendant pratiquement une semaine, mais en particulier les météorologues, toutes agences confondues. Alors que l’alerte II a été enlevée à Maurice tôt ce matin, Rodrigues se trouve sous la menace directe et sérieuse d’Imelda, avec l’alerte de classe IV émise à 13 h 30, quand des rafales dépassant 120 km/h ont été enregistrées sur l’île. Selon la Météo, Imelda passera à son point le plus rapproché de Rodrigues au cours de la soirée.
Depuis 4 h ce matin, l’île Rodrigues est passée à l’étape supérieure d’alerte cyclonique avec Imelda qui précisait sa direction du sud-est déjà entamée depuis la veille avec un infléchissement sud-sud-est et une vitesse de déplacement accélérée contrairement à vendredi dernier et un regain de force significatif. La confirmation de déplacement dans une direction sud-est la ramènerait plus près de Rodrigues. Depuis 7 h ce matin, les premières conditions cycloniques graduelles se sont fait sentir avec des pluies et des rafales atteignant à la mi-journée les 100 km/h. Selon le pointage de 10 h, Imelda était centré en latitude 19,1° sud et longitude 61,9° est et se trouvait alors à environ 180 km presque au nord-ouest de Rodrigues. Elle a accéléré sa course à une vitesse de 14 km/h. Avec la menace Imelda, la Météo conseillait vivement à la population rodriguaise de ne pas s’aventurer près des radiers et des cours d’eau et mettait en garde contre des risques d’accumulations d’eau dans certains endroits. Elle conseillait aussi de compléter toutes les précautions nécessaires. La situation en mer s’est de plus nettement détériorée et il était conseillé au public de ne pas effectuer de sorties en mer et de ne pas s’aventurer sur les plages. « Au fur et à mesure qu’Imelda se rapprochera de Rodrigues, le temps de détériorera sérieusement », faisait comprendre le directeur de la Météo, Mamade Beebeejaun, à la mi-journée. L’alerte IV a été émise à 13 h 30 étant donné que des rafales dépassant 120 km/h ont été enregistrées. Selon le directeur de la Météo, le météore passera à son point le plus rapproché de Rodrigues au cours de la soirée.