Laval Simon Ricco, 48 ans, musicien de son état, qui avait été appréhendé le jeudi 22 décembre pour un délit de trafic de drogue, est décédé hier matin au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital, où il avait été admis depuis mardi dernier. Une autopsie devait être pratiquée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, en vue d’établir les causes du décès.
Le suspect Ricco avait été arrêté par une escouade de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) à son domicile de Grande-Pointe-aux-Piments lors d’une opération policière le 22 décembre. Quelque 50 grammes d’héroïne, ainsi que du matériel lié à son trafic, ont été saisis par les limiers de l’ADSU. Deux autres personnes, qui se trouvaient sur les lieux, ont également été interrogées dans le cadre de cette affaire.
Une inculpation provisoire de trafic de drogue a été logée contre Simon Ricco à sa comparution en cour de Mapou le 23 décembre. Il a été reconduit en cellule et détenu au poste de police de Piton. Dans la matinée de mardi, il a été admis à l’hôpital du Nord avant de finalement rendre l’âme hier matin.