Armoogum Parsuramen, qui a pris sa retraite de ses fonctions à l’Unesco, a été fait chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français.
Cette distinction lui a été décernée par le ministre de la Culture et de la Communication de la République française Fréderic Mitterand au titre de la promotion des personnalités étrangères du printemps 2011.
Ce titre récompense l’ancien ministre de l’Éducation sous le gouvernement MSM-Ptr pour son travail au service de l’éducation, de la culture et de la diversité culturelle. « Au cours de votre carrière nationale puis internationale, vous n’avez cessé d’oeuvrer en faveur du développement culturel dans votre pays et dans le monde », souligne la directrice de l’Unesco dans une lettre de félicitations qui lui a été adressée.
Rentré à Maurice depuis peu, Armoorgum Parsuramen se trouve actuellement en Inde où il a visité le village d’où sont originaires ses grands parents. Il s’est ensuite rendu à Delhi. Dans une déclaration au Mauricien, il a fait comprendre qu’il n’a aucune intention à se joindre à la politique.