La firme d’ingénieurs-conseils Prodesign a dévoilé récemment sa nouvelle identité visuelle et présenté ses nouveaux services de consultance pour la construction de bâtiments verts en ligne avec le concept Maurice Île Durable (MID).
La présentation a été faite lors d’une cérémonie à la Cybertour No 1 d’Ébène, à laquelle assistait Osman Mahomed, président de la Commission Maurice Île Durable. La firme d’ingénieurs-conseils a également lancé sa nouvelle gamme de services en vue de concevoir des low energy buildings. Le nouveau logo, explique-t-on, reflète la volonté de la firme pour une collaboration en synergie avec sa clientèle.
« L’industrie de la construction à Maurice a connu une croissance sans précédent au cours des deux dernières décennies. Des bâtiments en béton du début des années soixante-dix aux bâtiments technologiques modernes, nous témoignons d’une transformation majeure de notre building landscape, cela grâce à nos architectes », affirme Vikramsing Bhunjun, directeur général de Prodesign, une société qu’il a lancée en 1997 avec l’aide de sa future épouse alors qu’il était fraîchement gradué et qu’il n’avait que 23 ans. Soulignant la complexité du métier des ingénieurs en construction, il explique qu’outre le rôle de concevoir les plans appropriés ou encore d’estimer les coûts des travaux, il est primordial de penser aux occupants des bâtiments. « We make sure that, using least energy, a building’s temperature over a wide range of climatic conditions is acceptable, that it is adequately and attractively lit, that essential services like electricity and water are provided, that air quality is good, that wastes are safely dealt with and that the building is adaptable », dit l’ingénieur, dont la société emploie à ce jour 45 personnes. Et de souligner la responsabilité des ingénieurs qui est désormais de réduire la consommation énergétique des bâtiments pour honorer l’engagement du pays à produire 35 % de notre énergie renouvelable d’ici 2025.
Pour Vikramsing Bhunjun, il importe de changer la manière de concevoir et de construire les bâtiments. La nouvelle génération de bâtiments, dit-il, devra satisfaire « both minimum energy requirements and produce their own electricity through emerging technologies such as wind turbines and photovoltaics. They will also need to harness ground cooling ». Dans le contexte des défis principaux pour l’industrie de la construction au cours des prochaines années, il est impératif, affirme l’ingénieur, de penser à bâtir de manière durable, en ligne avec le concept MID. Il exhorte les architectes à adopter une approche intégrée dans la conception de bâtiments et les clients à faire appel aux services de firmes comme la sienne pour soutenir la construction verte et en vue de prendre avantage de technologies écologiques disponibles. Le recours à des technologies de construction économes, dit M. Bhunjun, permet de diminuer la consommation d’énergie d’un bâtiment, réduisant ainsi son impact sur l’environnement.