Dans le cadre des activités marquant l’Année internationale des forêts, 200 jeunes Mauriciens venant des 25 Centres de Jeunesse du pays et de diverses ONG seront mobilisés durant la première semaine d’août. L’opération consistera à mettre en terre 450 plantes indigènes dans le parc national à Pétrin et Plaine Champagne et à enlever les végétaux envahissants.
Cette initiative prise par le ministère de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec le National Park and Conservatoire Service ( NPCS), vise à sensibiliser les jeunes  sur l’importance  de contribuer à la préservation et au développement durable de tous types de , que la présente génération  et celles à venir puissent en profiter.
La mise en terre des plantes se fera demain et se poursuivra vendredi. Le NPCS  apportera sa contribution en mettant les 450 plantes indigènes à la disposition du  ministère de la Jeunesse et des Sports, ainsi qu’à travers l’expertise de 10 ressource persons qui seront sur le terrain pour partager leurs connaissances techniques. 
Le ministère, à travers le réseau des centres de Jeunesse, fera le suivi de cette activité. Ainsi, une à deux fois mensuellement, un groupe de jeunes ira s’assurer que les plantes mises en terre grandissent et enlèvera, si besoin, les végétaux envahissants pour maintenir la beauté de l’endroit.