Après avoir connu un net ralentissement ces derniers mois, principalement à cause de la crise financière, le secteur tombant sous l’Integrated Resort Scheme reprend du poil de la bête avec le Matala Lifestyle & Spa. Les travaux de construction de ce nouveau complexe débutent cette semaine à Rivière-Noire et devraient prendre fin d’ici avril 2013.
Le Matala Lifestyle & Spa est un complexe de 70 villas. Il sera construit sur 45 hectares de terrain au coeur de Rivière-Noire, soit à l’entrée du National Park qui se trouve à trois minutes de la plage. La première phase, qui nécessitera 18 mois de travaux, comprendra 30 villas de « ground plus one ». Les travaux, qui commencent dès cette semaine, ont été confiés à la compagnie Pad & CO. Les promoteurs, le groupe immobilier Ramdanee et un consortium mené par BEES Investment Ltd, ont injecté environ Rs 600 millions pour mener à bien ces travaux.
Est-ce un projet Intergrated Resort Scheme (IRS) de plus dans la région de Rivière-Noire ? « Non » répond sans hésitation Andrew Smith au Mauricien. Pour le Development Manager de Matala Properties, ce projet vient répondre à une demande spécifique en matière de logement de luxe. « Contrairement aux autres projets IRS nous sommes situés en pleine nature et à proximité de beaucoup de facilités comme les écoles, les médecins et les centres commerciaux. Matala Lifestyle & SPA est aussi un projet qui donne plus d’espace à ses acquéreurs », explique M. Smith.
Le projet Matala Lifestyle & SPA – qui a connu un lent démarrage car « les financements attendus n’arrivaient pas » – démarre ainsi sur les chapeaux de roues, en particulier avec le soutien de l’Investec Bank (Mauritius) et la Mauritius Post and Cooperative Bank. « Il y a eu effectivement quelques soucis financiers au départ. Tout cela est désormais derrière nous. Le montage financier est fait et le projet démarre dans d’excellentes conditions puisque nous avons eu affaire à deux banques qui ont compris le projet et les difficultés liées aux IRS », précise Andrew Smith.
Selon les promoteurs, le projet Matala Lifestyle & SPA générera environ 150 emplois directs. Les villas ont été imaginées de huit façons différentes, dont le Pink Pigeon (quatre chambres à coucher) sur 270 à 350 m2, le Cateau Vert (quatre chambres à coucher) sur 337.6 m2 et le Serin du Cap (deux chambres à coucher) sur 157 m2. Chaque villa sera construite sur un « large landscaped freehold stand », nous explique Andrew Smith, qui ajoute aussi que chacune aura une piscine privée. Le projet comprend aussi des Luxury Villas sur 700 m2 avec cinq chambres à coucher.
Le projet permettra aux résidents d’avoir un accès à la mer et aux bateaux à travers un « boat management programme » qui sera mis en place. Les prix de chaque villa varient entre Rs 18 millions (600 000 USD) et Rs 60 millions (2 millions USD). Mais déjà Andrew Smith annonce que 44 villas ont été vendues et que d’ici les 18 mois à venir toutes les villas de Matala Lifestyle & SPA seront vendues. « Nous espérons vendre complètement le projet et je peux vous dire que tout laisse croire que nous n’aurons aucune difficulté à le faire car Matala Lifestyle & Spa joue plus sur la carte de la qualité face à d’autres destinations comme Seychelles, Maldives, Malte et les Caraïbes. »
Le Development Manager indique que le groupe cible des promoteurs est les personnes qui veulent investir et  habiter à Maurice. « 90 % de nos acheteurs sont de ceux qui veulent venir vivre ici et ce, pour plusieurs raisons… », conclut Andrew Smith.