Le gouvernement s’apprête à rendre hommage à un géant de la législature mauricienne en la personne de sir Harilall Vaghjee avec le dévoilement d’un buste au sir Harilall Vaghjee Hall. Une décision en ce sens a été prise par le conseil des ministres vendredi dernier.
La nouvelle a été accueillie avec beaucoup de satisfaction par tous ceux qui ont connu sir Harilall Vaghjee, qui a laissé une empreinte indélébile sur le parlement mauricien dont il a été le premier Speaker.
« Je suis très heureux de cette initiative. J’ai moi-même posé plusieurs interpellations parlementaires à ce sujet. Je souhaite que cette cérémonie soit au-dessus de la politique partisane. Elle pourrait être présidée par le Speaker, Kailash Purryag, qui lui-même a connu sir Harilall. Le leader of the House Navin Ramgoolam et le leader de l’opposition Paul Bérenger pourraient prendre la parole à cette occasion », affirme Rajesh Bhagwan. Le Whip de l’opposition a souligné que ce dévoilement sera une bonne occasion pour commémorer le centenaire de la naissance de sir Harilall Vaghjee. « J’ai eu l’occasion de le voir à l’oeuvre en tant que Speaker assis dans la galerie publique vu que je n’étais pas encore député. J’avais une grande admiration pour lui en tant que Speaker bien sûr mais aussi comme homme d’État et homme de lettres. Il a participé à la rédaction de la Constitution de Maurice et était également un amoureux de la littérature comme le fut son amie Madeleine Mamet, qui animait une chronique régulière dans Le Mauricien sous le pseudonyme de Sophia. Je profite de l’occasion pour renouveler un appel en faveur de la rénovation du sir Harilall Vaghjee hall. »
Sir Harilall Vaghjee a été reçu avocat à Middle temple. Il s’est joint à la magistrature à son retour à Maurice et s’est vu confier la charge de Rodrigues en 1943. Durant les premières élections générales d’après guerre, il s’est présenté en indépendant au même titre que sir Seewoosagur Ramgoolam, Aunauth Beejadhur dans la circonscription Pamplemousses/Rivière du Rempart. Il a fait son entrée au conseil du gouvernement le 1er février, en compagnie de ses deux illustres colistiers, après avoir prêté serment le 1er septembre. Des chroniqueurs se souviennent que le 23 novembre 1954 il a soutenu avec verve et intelligence une motion du Dr Seewoosagur Ramgoolam réclamant un partage plus équitable entre usiniers et planteurs des produits de la canne à sucre. Par ailleurs, il devait occuper le poste de vice-président de la Chambre jusqu’en 1957. Sir Harilall Vaghjee a été battu aux élections de 1959 par M. Jaypal. Il est revenu toutefois au parlement en 1960 comme Speaker en remplacement de sir Robert Stanley, devenant alors le premier Speaker mauricien à présider les travaux parlementaires.
Sir Harilall Vaghjee a été fait chevalier par le gouvernement britannique en 1970. Il a aussi reçu la médaille d’Officier de la légion d’honneur et de Grand Officier de la légion d’honneur.
Il a occupé les fonctions de ministre de l’Éducation durant deux ans et présidé le conseil provisoire de l’Université de Maurice et occupé la fonction de vice-chancellor de l’Université entre 1972 et 1974. Il est décédé le 25 mai 1979.