L'ancien ministre des Arts et de la Culture, Dan Baboo, aux côtés du leader de l'opposition

Dan Baboo, député du PMSD et Chief Whip de l’opposition, trouve que le budget en général contient des « mesures Panadol » visant à créer « une illusion de bien-être ». Néanmoins, il a fait part de son appréciation de la mise sur pied d’une Land Unit, tout en souhaitant que cette mesure « ne demeure pas qu’une “electoral announcement” ».

Le député du PMSD a donné la réplique au ministre Seeruttun en dressant une liste de divers projets annoncés par le gouvernement depuis 2014 et qui « n’ont pas été réalisés ». Il a aussi fustigé le gouvernement pour le « non-respect » de certains engagements pris envers la population tels l’abandon du projet métro léger ou encore la fourniture d’eau sur une base 24/7 aux familles dans les quatre coins du pays.

« Instead of 24/7 it has been 24 “sec” these last years », a dit Dan Bapoo, s’appuyant sur le terme “sec”. « Comment pourrait-on faire confiance au gouvernement pour ce nouveau budget alors qu’un nombre important de mesures, figurant dans les budgets passés, n’a pas été mis en pratique ? » s’est demandé le député de l’opposition.

L’intervenant du PMSD, qui a occupé le poste de ministre des Arts et de la Culture à l’époque où son parti faisait partie de l’Alliance Lepep, trouve que le budget « n’a pas eu de grande considération pour les artistes, pour la préservation des bâtiments historiques et pour le patrimoine culturel ». Il ajoute : « Nothing has been achieved since PMSD is not in the government. »

À la fin de son intervention, Dan Baboo s’est élevé, avec une certaine vigueur, contre Joseph Leopold, député de Rodrigues.