Danielle Selvon, députée indépendante, affirme que « deux de mes mesures », suggérées à travers des interpellations parlementaires posées cette année, ont été « acceptées ». A savoir un jour férié pour la visite du pape et un hôpital dédié aux soins des reins ou un hôpital rénal en raison de la propension actuelle du diabète.

« En tant que députée du no 1, où il y a un très grand nombre de personnes et de familles vulnérables en raison de la pauvreté, d’un âge avancé et de diverses maladies, j’accueille favorablement surtout les mesures qui les aideront. Avec une hausse de leurs maigres revenus comme retraités et pensionnés, ils seront soulagés. Mais des économistes sont en train d’exprimer des réserves dans les médias et sur Internet sur les failles majeures de ce Budget, notamment sur des aspects populistes et électoralistes. Ils soulignent aussi la répétition de plusieurs annonces faites déjà dans les budgets des années précédentes

À lire également :