Sept ans depuis que Lady Mary David est décédée. Un nom à jamais associé au ballet, pour avoir été une pionnière et une figure de proue de la danse classique à Maurice. Cette longue et riche carrière, ainsi que sa contribution exceptionnelle dans le domaine artistique et culturel, méritaient un vibrant hommage. C’est ce que s’apprêtent à faire ses filles, Teresa et Jane David, deux danseuses et professeurs diplômés, qui ont suivi sa trace et repris le flambeau. Rendez-vous est pris les 3, 4 et 5 juin au Indira Gandhi Centre for Indian Culture (IGCIC), Phoenix, pour découvrir un spectacle de danse classique retraçant le parcours de Lady Mary David, à travers ses meilleures créations.
Professeur de ballet classique, talentueuse danseuse, chorégraphe, Mary David laisse derrière elle un bel héritage. Théâtre de Port-Louis et du Plaza, spectacles diffusés à la télé nationale, élèves devenus professionnels : ils sont nombreux les scènes et les personnes qui gardent les traces du passage de Lady Mary David. Peu de personnes lui arrivent à la cheville. La maîtrise et la dévotion sans limite de cette grande passionnée sont encore reconnues et admirées.
Les 3, 4 et 5 juin, le public découvrira le ballet classique sous toutes ses formes, et surtout, revivra quelques belles créations de Lady Mary David, décédée le 22 février 2009, à l’âge de 87 ans. “Maman was such a great person. C’est une personne à part entière qui a consacré toute sa vie à partager et à transmettre aux autres – et surtout à nous-mêmes, ses filles – son plaisir et sa joie de danser. Elle a fait tellement de choses avec peu de moyens. On lui doit tellement de choses. Tous ceux qui l’ont côtoyée ou qui ont vu ses oeuvres n’en gardent que de bons souvenirs. Il était important de lui rendre enfin cet hommage. Cela nous a pris quelques années, mais ce temps était nécessaire afin de présenter un spectacle à la hauteur de son talent”, ont confié Teresa et Jane David, lors d’un point de presse, le mercredi 4 mai.