Il contera les coolies à la 7e édition du Festival Mitsaka, du 7 au 16 novembre à Madagascar. Jean-Renat Anamah donnera une autre interprétation au Blue Indigo, la fameuse boule bleue qui nettoie tout et qui restitue sa pureté au blanc. Dans les champs verts, la quête de blancheur marque la peau des travailleurs d’un bleu qui donne du blues au coeur. Jean-Renat Anamah revient sur ce pan de l’histoire et en fait toute une histoire dansée, avec la collaboration du musicien français Benoît Mardelle.
Prévu à Tamatave, Mitsaka est devenu un grand rendez-vous de la danse et de l’expression corporelle. Le danseur mauricien s’y produira et animera un atelier à l’intention des professionnels.
Un extrait de Blue Indigo sera présenté lors du spectacle Kathazz 2, le dimanche 19 octobre au MGI.