Depuis la nouvelle d’une tentative de séquestration de trois élèves du DAV College (Plaine-des-Papayes) par un ancien prof d’anglais, les langues se délient à l’intérieur de cet établissement à tous les échelons au sujet de son comportement qualifié de « scandaleux ». Pour leur part, des élèves d’une classe de Form II ont témoigné ouvertement hier matin des abus qu’ils auraient subis de la part de leur ancien prof d’anglais alors qu’ils étaient en Form I. Ces adolescents ont fait ces révélations choquantes en présence de leurs parents, des responsables du collège, des représentants du personnel académique et administratif. C’est par peur de représailles, ont-ils expliqué, qu’ils se sont tus jusqu’ici. La direction a promis hier aux parents concernés, visiblement consternés par ce qu’ils ont appris, que leurs enfants bénéficieront d’une attention particulière car ils doivent prendre part aux examens de fin d’année en toute confiance et dans un esprit paisible. À signaler que cet ancien professeur de DAV est en poste depuis peu dans un collège d’État de la capitale.