David Gaiqui, le suspect maltraité par la CID de Curepipe et qui avait fait la Une de l’actualité pendant plusieurs jours, fait face à un autre procès pour vol. Il répond d’une charge de “Knowingly receiving property obtained unlawfully” en Cour intermédiaire.

Il a plai- dé non coupable. David Gaiqui est accusé d’avoir pris possession de plusieurs litres de diesel d’une valeur de plus de Rs 10 000, volés à maintes reprises dans une usine à Pailles. Cette affaire remonte à janvier 2016. Cinq témoins ont été entendus durant le procès, à savoir les officiers de police ayant travaillé sur le dossier ainsi que ceux qui avaient consigné une déposition à la police pour le vol perpétré à l’usine ERC Ltd, à Pailles.

David Gaiqui nie avoir participé au vol de diesel contre de l’argent et soutient que ses amis ont fait « de fausses allégations » contre lui car, dans le passé, ils avaient eu des différends.