David Gaiqui est mort de cause naturelle, soit à la suite d’une thrombose coronaire. C’est ce que confirme l’autopsie pratiquée par le médecin légiste ce lundi 11 mai.

Un dépistage au virus du Covid-19 a également été pratiqué sur David Gauqui. Les résultats se sont révélés négatifs.

David Gaiqui est décédé le dimanche 10 mai à l’hôpital Jeetoo. Il aurait conduit son véhicule à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis. L’hôpital aurait, quelques heures plus tard, pris contact avec la famille pour annoncer le décès de ce dernier.

David Gaiqui avait défrayé la chronique lorsqu’une photo de lui, nu, menotté, les mains et les pieds liés à une chaise, à la CID de Curepipe, avait circulé en 2018 sur les réseaux sociaux. Créant un vif émoi parmi la population.

Pour rappel, David Gaiqui avait été arrêté le 26 janvier 2018 dans le cadre d’une enquête sur le braquage d’une station-service de La Vigie. Dans une déposition à la police, il avait déclaré avoir été torturé lors de son interrogatoire.

Finalement, la charge provisoire qui pesait sur lui avait été rayée sur avis du DPP. Il réclamait des dédommagements de Rs 50 M à l’État et au Commissaire de police pour préjudice moral.