L’Union européenne (UE), à travers le Decentralised Cooperation Programme (DCP), financera la réalisation de 16 micro projets à Maurice et quatre autres à Rodrigues. La remise de certificat a eu lieu ce matin en présence du ministre des Finances Xavier-Luc Duval et du Chef de la délégation européenne par intérim Guy Samzun.
« Ce programme montre l’engagement de l’Union européenne à soutenir le gouvernement mauricien et ses citoyens dans sa politique de lutte contre la pauvreté. » C’est ainsi que Guy Samzun explique la démarche de l’UE en mettant en place le programme de coopération décentralisé. Rs 56 millions ont été mises à la disposition de la société civile pour le présent appel à propositions. 16 projets à Maurice et 4 à Rodrigues ont été retenus pour un montant respectif de Rs 46 millions et 10 millions. Ceux-ci touchent aux domaines de la santé, l’éducation, l’agriculture, les femmes, les enfants, les personnes handicapées et la formation professionnelle.
À ce jour, 240 organisations non gouvernementales (ONG) ont bénéficié d’un financement pour près de 340 microprojets à Maurice et à Rodrigues. Guy Samzun a également annoncé un nouveau financement à hauteur de Rs 204 millions pour des projets à deux volets. Le premier consistera à injecter Rs 120 millions dans le service d’eau à Rodrigues et le deuxième, d’un montant de Rs 80 millions, sera consacré aux appels à propositions du DCP.
Le ministre des Finances Xavier-Luc Duval a, lui, souligné que l’aide sociale a considérablement augmenté depuis 2005-2006. Il a cité à titre d’exemple les Rs 700 millions de la CSR en 2013, les Rs 100 millions injectées dans le nouveau Income Support, l’augmentation de 30 % du budget des écoles ZEP, 300 millions pour le Youth Empowerment Programme et Rs 100 millions dans le Back to Work Programme, entre autres.
Xavier-Luc Duval a aussi souligné l’importance du changement de comportement chez les bénéficiaires. C’est pour cela, a-t-il souligné, qu’il existe des conditions strictes comme le contrat social. Il a aussi invité les agences du gouvernement à cibler les problèmes des personnes vulnérables afin d’intervenir directement sur les besoins.
Les organisations ayant bénéficié du soutien du DCP sont : Education and Therapy Centre, APEIM, Empretec, Joie de vivre universelle, Rogers Foundation, AILES, Southern Handicapped Association, Groupe Elan, APSA International, Mahébourg Espoir, Craft Aid Services Ltd, Mouvement pour le Progrès de Roche-Bois, Ti Rayons Soleil, Fédération des Maisons Familiales Rurales, Centre de solidarité pour une nouvelle vie et Elan.