Patrick Assirvaden a animé un point de presse hier pour commenter la déclaration de Jean-Mée Desvaux sur une radio privée au sujet du deal Illovo, qu’il estime extrêmement grave. « Jean-Mée Desvaux a donné des informations sur le deal Illovo à Rs 9 milliards, indiquant qu’il y a eu une rencontre entre sir Anerood Jugnauth et une personne du secteur privé qui a débouché sur un deal. Le Ptr veut savoir dans quel intérêt, il y a eu favorisation 1/3 -2/3. Qui a bénéficié par la suite du butin de Rs 6 milliards. » Il insiste que les déclarations de Jean-Mée Desvaux sont clairs pour que l’ICAC démarre une enquête.
Patrick Assirvaden n’a pas mâché ses mots. La déclaration de Jean-Mée Desvaux est « grave », dit-il. « Il était non seulement l’ex-conseiller de Paul Bérenger dans le gouvernement MMM/MSM mais il était aussi partie prenante dans toutes les négociations du fameux deal Illovo estimé à Rs 9 milliards que le Ptr a dénoncé à maintes reprises. »
Jean-Mée Desvaux, explique-t-il, a parlé de butin et de partage. Il a communiqué sur cette radio privée des informations à l’effet qu’une personne du secteur privé est venue le voir dans le cadre de la négociation portant sur le deal Illovo. Jean-Mée Desvaux a donné des indications précises de la personne qui a bénéficié du deal Illovo et qui a été partie prenante de la négociation « butin-partage ». « 1/3 devait revenir au secteur privé et 2/3 au gouvernement. »
Cependant, a-t-il poursuivi, suite à une réunion dans le bureau de sir Anerood Jugnauth, les données ont été inversées afin de favoriser le gros capital… « Tou sa la finn vinn dan enn kontex kot leader Remake sir Anerood Jugnauth pe vinn prezant Maurice kom enn pei ou regn la koripsion. Alor ki kan Jean-Mée Desvaux li mem ti artisan deal Illovo, finn ekart li. Kestion ki pe pose par Ptr e lepep, ki sann-la finn benefisie bitin Rs 6 miliar ? » Et d’ajouter : « Après discussions dans le bureau sir Anerood Jugnauth, le deal conclu était que le secteur privé empoche Rs 6 milliards et le gouvernement Rs 3 milliards. Finn ena enn gato de Rs 3 miliar qui finn change de main en l’espace de cinq minutes. »
Patrick Assirvaden soutient par ailleurs que le Ptr et le peuple sont en droit de connaître ce qui s’est passé. « L’argent a-t-il été crédité sur le compte du Sun Trust ? Le Ptr veut savoir pourquoi cette réunion a-t-elle été tenue dans le bureau de sir Anerood Jugnauth. »
Le président du Ptr s’interroge aussi sur l’identité de cette personne qui a eu une réunion avec sir Anerood Jugnauth ? Pourquoi Jean-Mée Desvaux, Jyoti Jeetun et Germain Commarmond ont-ils été mis à pied dans cette affaire. « Il ne tient qu’à l’ICAC de mener l’enquête. L’affaire du Deal Illovo, c’est l’escroquerie du siècle et les masques vont tomber. »