Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche affirme que les mesures budgétaires démocratiseront l’accès de la formation aux jeunes. Prônant une formation de proximité avec l’introduction de divers campus dans le pays, Rajesh Jeetah soutient que la formation dispensée répond aux besoins de l’industrie.
Le ministre Jeetah a tenu à saluer les mesures budgétaires annoncées pour 2014 car elles prennent en considération les spécificités et besoins de chaque secteur. Pour lui, le budget alloué pour la construction de campus dans le pays témoigne de l’ambition du gouvernement de favoriser une formation de proximité. Et de soutenir que la recherche n’est pas en reste car elle contribue à l’avancée de la société. Il devait mentionner la signature d’un MoU avec l’université d’Oxford pour l’installation d’un laboratoire pour la recherche sur le diabète. Revenant sur l’enseignement supérieur, Rajesh Jeetah soutient que « la formation supérieure n’est pas un privilège mais un droit ». Les formations dispensées, dit-il, répondent aux besoins de l’industrie. Le ministre estime que la situation des étudiants étrangers à Maurice ne doit pas être négligée. Il est revenu sur les initiatives de l’État pour faire que la Mauritius Qualification Authority (MQA) soit placée sous l’égide du ministère de l’Enseignement supérieur, à travers la Tertiary Education Commission (TEC). « La MQA agira comme un chien de garde et veillera à la qualité des formations dispensées », dit-il.