Le député du MMM Rajesh Bhagwan, qui intervenait hier soir dans le cadre des débats sur le budget, a remercié le ministre des Finances pour les Rs 40 M prévues pour la rénovation du théâtre du Plaza. Xavier-Luc Duval a en effet annoncé une contribution additionnelle de Rs 40 M afin de permettre la complétion de la phase 2 de la rénovation du Plaza.
Le député de l’Opposition n’a toutefois pas ménagé le ministre des Finances en affirmant que le feel good factor dont parle ce dernier n’a pas eu lieu. Il a cité une série d’exemples pour soutenir ses propos.
Le député a aussi critiqué le gouvernement qui, a-t-il dit, est extrêmement faible et fragile. « Le gouvernement repose sur la béquille que représente le PMSD et sur les transfuges », a-t-il dit. Il a dénoncé ce qu’il estime être l’incompétence ministérielle affirmant que les ministres incompétents se trouvaient en face de lui. Il estime que le Premier ministre n’a pas eu le courage jusqu’ici d’effectuer un remaniement ministériel.
Sur ton humoristique, Rajesh Bhagwan a observé que le budget a annoncé des mesures pour le lancement d’une industrie cinématographique et que Jacky Shroff était récemment à Maurice pour le lancement en compagnie de Xavier-Luc Duval d’une stratégie de promotion de cette industrie. Pour lui, le budget gouvernemental est comparable à ce cinéma que veut lancer le ministre des Finances,à la différence que son producteur, son réalisateur et l’acteur principal est le Premier ministre Navin Ramgoolam.
Rajesh Bhagwan a rappelé que cela fait trente ans qu’il siège au parlement et qu’il est toujours intervenu dans le cadre des débats budgétaires. « J’ai eu la chance d’intervenir aussi bien comme backbencher que comme ministre », a-t-il dit.
Il a, de plus, dénoncé le projet de création de télévision privée sans possibilité de diffuser des informations. Dans le même sillage il a critiqué la MBC et son directeur Dan Callikan pour sa gestion dictatoriale de la MBC. Il a accusé cette institution de manipuler les informations et dénoncé l’IBA qui, dit-il, est utilisée comme un outil politique. Il a en outre réclamé la démission de Somduth Dulthumun de l’IBA.
Le député a également exprimé son inquiétude concernant les institutions du pays. Il a évoqué la situation à la police où, dit-il, il y a un manque de leadership. Il a critiqué également la VIPSU. Selon lui, seulement 20 % de ses membres seraient capables de passer un fitness test. Au niveau de la sécurité, M. Bhagwan a critiqué la situation dans la cour du Plaza où même des kidnappings ont été enregistrés. Il a aussi déploré la situation au niveau du judiciaire, un pilier de la démocratie mauricienne qui, dit-il, prend une pente dangereuse.
Pour le député, le budget 2014 est le quatrième budget du pouvoir actuel, le troisième de XLD et le dernier de ce gouvernement « car le changement est proche ».