Le ministre de la Fonction Publique, Suttyadev Moutia, a estimé que le gouvernement est sur la bonne voie, celle « to empower the nation. » « Nous réussissons là où les autres ont échoué. Nous sommes en train de changer positivement le destin de la nation », a-t-il déclaré hier.
Pour le ministre, le gouvernement continue d’élargir les filets de protection pour protéger davantage la population. « Nous n’avons jamais cessé de consolider l’État providence ». Le budget 2014, dit-il, confirme l’engagement « sincère » du gouvernement qui n’a pas « shied away from its responsibilities and has all the way been focusing on fairer redistribution. » « Bien sûr, nous devons créer de la richesse avant de pouvoir la redistribuer », a-t-il ajouté.
Pour lui, ce budget reflète l’idéologie et la philosophie d’un gouvernement travailliste. « C’est le socialisme en action », a-t-il estimé. M. Moutia a aussi rappelé qu’à Maurice, plus de 85 % des familles sont propriétaires de leurs maisons. « Yet, we are not developing a sense of complacency. Au contraire, ce gouvernement se propose d’améliorer le secteur du logement en permettant à 17 000 familles qui possèdent un bail sur les terres de l’État et sur lesquelles elles ont construit leurs maisons de devenir propriétaires de ces terres après paiement d’une somme nominale de Rs 2 000 », a-t-il déclaré. « Tout comme en 2007, lorsque le même gouvernement dirigé par Navin Ramgoolam en avait fait de même pour les 19 000 familles vivant dans des maisons de la CHA ».