Elle est une enfant de la balle. Deborah Jubeau entretient depuis son plus jeune âge une relation quasi fusionnelle avec la scène. La jeune femme confie à Scope sa passion et sa frénésie pour tout ce qui touche à la chose artistique. Et revient sur les rencontres qui ont forgé sa sensibilité créative…
Elle s’est mise à table avec des comédiens d’ici et d’ailleurs pour écrire une pièce de théâtre et créer la psychologie des personnages. Avant cette étape, Deborah Jubeau a dû passer un casting. Le jour même où elle avait un examen à l’université. Une semaine plus tôt, Vinaya Sungkur l’avait appelée pour lui dire : “Deb, ne rate pas ce casting.” Son épreuve à la fac terminée, elle passe en coup de vent récupérer sa ravanne avant de se présenter pour le rôle. La veille au soir, elle a préparé un sketch avec le comédien Guillaume Silavant. Et elle se rend totalement stressée à ce rendez-vous.