Maria Anelia Manuolita Antonella Walter (15 ans), habitant Cité Briqueterie, à Ste-Croix, est la troisième collégienne portée officiellement disparue aux Casernes Centrales depuis le début de la semaine. Le jeune fille est de teint légèrement clair, mesure 1m70 et est de corpulence moyenne.
Ce dernier cas de disparition a été rapporté au poste de police d’Abercrombie. Dans leur déposition, les parents ont indiqué que l’adolescente est portée manquante depuis le mardi 21 janvier. La dernière fois qu’elle a été vue, Maria Anelia Manuolita Antonella Walter portait un « polo shirt » noir et blanc, un pantalon rose et une paire de chaussures noires. Toute information concernant sa disparition doit être communiquée dans les plus brefs délais au poste de police le plus proche, à l’Information Room de la police (208-0034, 208-0035) ou sur le 999. Les sources policières indiquent aussi qu’une escouade de la Criminal Investigation de Port-Louis Nord a été déployée dans le cadre de cette affaire.
Depuis le début de la semaine, c’est la troisième collégienne dont la disparition a été signalée à la police. En effet, Nishma Deewoor (14 ans), étudiante au collège Keats de Plaine-des-Galets, Chemin-Grenier, et Naushrat Ramsing (16 ans), étudiante au Thanacody College et habitant Satanah Road, Chemin-Grenier également, sont également introuvables. La dernière fois que Nishma Deewoor a été vue, elle portait un blouson blanc, un short fuchsia et des savates à fleurs de la même couleur. Elle est mince, mesure environ 1m60 et est de teint clair. De son côté, Naushrat Ramsing – mince, mesurant 1m65 et de teint clair – portait son uniforme d’école bleu et blanc ainsi qu’une paire de chaussures roses lorsqu’elle a été vue pour la dernière fois.
Selon des informations disponibles, les enquêteurs auraient écarté la thèse de l’enlèvement dans ces deux derniers cas. Les collégiennes n’ont toutefois toujours pas été retrouvées.