L’édition 2013 du week-end international hippique a servi pour la première fois de sa longue histoire à un fils du sol. Rye Joorawon, multiple champion de Mauricie et recordman de victoires au Champ de Mars, s’offre la cravache d’or devant son public aux dépens des cadors de ce sport. « L’enfant terrible » de notre turf domine entre autres l’Australien Nash Rawiller, l’Irlandais Robbie Burke et le Français Olivier Peslier. La Fegentri Lady Riders 2013 couronne sa championne, l’Italienne Jessica Marcialis qui s’adjuge le doublé victoire/titre avec un coursier révélateur… Tobeastar.
Toujours sur notre turf, le Champ de Mars accueille deux nouvelles écuries. Jean-Michel Henry et Randir Perthaub obtiennent leur licence d’entraîneur.  Neuf candidats avaient dans un premier temps postulé. Richard Duval et Naresh Gujadhur se sont retirés entre-temps. Shirish Narang et Shyam Hurrychund sont placés sur la liste des réserves.
L’Omnicane Southern Tropical Challenge de vtt consacre sans surprise le duo Yannick Lincoln/Ben Melt Swanepoel qui rallie l’arrivée finale avec plus de 7 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant.
Toujours dans la sphère hippique, le couperet tombe dans l’affaire Zip It, considérée comme l’une des courses les plus honteuses jamais déroulées sur notre hippodrome. Jean-Roland Boutanive écope de 18 semaines de suspension, Swapeel Rama et Reehaze Hoolash (14), Nishal Teeha et Mayaven Chinapiel (12), Dinesh Sooful (2). Seul Niven Marday échappe aux RS. Par contre, le dossier est référé à la Police des Jeux qui ouvre une enquête. Rama, Teeha, Sooful et Chinapiel sont arrêtés puis relâchés contre des cautions.
Le Sports Bill 2013 tient le Parlement et le monde sportif en haleine. Les débats font rage. Paul Bérenger, leader de l’opposition, ne passe pas par quatre chemins dans l’hémicycle pour dire que « le sport communal ne passera pas ». Shakeel Mohamed, ministre du Travail fustige les gouvernements qui se sont succédés pour leur inertie à en identifier les véritables causes. Pravind Jugnauth, leader du MSM parle « d’intention démoniaque ». Le ministre Devanand Ritoo qualifie la nouvelle législation « comme une loi moderne et avant-gardiste », appelée à changer la topographie du sport mauricien. Finalement, le nouveau Sports Bill est adopté avec quelques modifications sans grande importance.
Fabrice Bauluck et James Agathe, champions du monde de kick-boxing au Brésil en octobre, intègrent le barème mondial de la High Level Sports Unit (HLSU). Ils obtiennent désormais une bourse mensuelle de Rs 24 000 et rejoignent le boxeur Richarno Colin, troisième bénéficiaire à ce niveau. 5 athlètes figurent dans la grille intercontinentale (Rs 12 000 à Rs 15 000), neuf dans celle continentale (Rs 6 000 à Rs 9 000) et 41 dans la régionale (Rs 3 000 à Rs 4 500).
La sélection mauricienne des 20 ans est battue d’entrée 0-4 par le Kenya dans la 22e édition de la COsa U20 au Lesotho.
Au concours Mr Océan Inidien de beauté plastique disputé à la Réunion, le Mauricien Jérémie Genave domine la catégorie des -85 kilos. Les Réunionnais s’adjugent  cinq des six titres « overall ».
L’haltérophile Yvan Pierrot frappe fort dans les championnats du Commonwealth à Penang, Malaisie. Un des gros espoirs de cette discipline chez nous, il est sacré chez les jeunes (-94 kilos). En soulevant 120 kilos à l’arraché et 147 kilos à l’épaulé-jeté, il réussit un total olympique de 267 kilos pour s’offrir la médaille d’or. Anthony Madanamootoo (14 ans) améliora trois records nationaux (77 kilos à l’arraché, 94 kilos à l’épaulé-jeté et un total olympique de 271 kilos), tandis que Roilya Ranaivoson s’illustra chez les -69 kilos avec un record national à l’épaulé-jeté (96 kilos).
Sports Bill voté
Le stage technique de volley ball de niveau 2 pour entraîneurs dispensé par le Français André Glaive (épaulé par le Mauricien Fayzal Bundhun) et  qui regroupaient Mauriciens, Rodriguais, Seychellois et Malgaches à Vacoas, est sanctionné par 100 % de réussite pour les participants. Le Mauricien Melchior Miniopoo, entraîneur national masculin, termine premier du groupe.
Les championnats de Maurice de triathlon 2013 à Poste Lafayette, consacrent Boris de Chazal et Fabienne St Louis. C’est le tout premier sacre de de Chazal (29 ans) alors que St Louis, ex-Racingwoman de Lagardère et qui évolue depuis août dernier au sein de Team Charente , collectionne les titres.
Rajesh Ramdenee redevient champion de Maurice de rallye après une longue disette. Le pilote de la Citroën Xsara Kit Car avec comme co pilote Frédéric Dupuy, marque la saison 2013 par un sans faute. Soit quatre victoires en quatre compétitions au championnat de Motor Racing Events. Ce duo assoit sa suprématie 2013  dans la 15e Ronde Toyota qu’il survole avec brio.
Le Danois Mark Haastrup, deuxième dans le Standard Bank Mauritius Open 2012, se rachète sur le parcours de l’île aux Certs et domine l’édition 2013 devant le Français Jean-Nicolas Billot qui s’était pourtant signalé le deuxième jour en signant le record du parcours. Trois coups séparaient ces deux golfeurs (216 contre 213), la troisième place revenant à un autre Français Romain Bechu qui rendait une carte finale de 220.
L’Afrasia Golf Masters 2013 au Four Seasons Golf Club Mauritius At Anahita revient à un autre golfeur de l’Hexagone, François Calmels qui coiffe au sprint final le Sud-Africain Hennie Otto, le « Poulidor » de cette compétition. En 2011 et 2012, Otto avait connu pareille mésaventure. Un compatriote du vainqueur 2013, en l’occurrence Adrien Bernadet, 3e dans le tournoi, devient le nouveau recordman du parcours à Anahita avec un -8 sous le par.
Le MCB Championship Tour European Senior sur le parcours du Legend Constance Belle Mare Plage, fait les yeux doux au Britannique Paul Wesselingh qui s’adjuge l’édition 2013.
En handball, l’hégémonie réunionnaise est maintenue à Mahé dans la Coupe des Clubs de l’Océan Indien avec la victoire finale de La Case Créssonnière qui succède à la Jeunesse Sportive Bénédictine. L’US BBRH s’accroche à la troisième marche du podium.
Aux Internationaux de Botswana de badminton, la paire Sahir Edoo/Yeldie Louison  remporte la médaille d’argent de double mixte.
Bradley Vincent et Elodie Poo Cheong, auteur chacun de quatre records nationaux, marquent de leur empreinte les championnats d’été dans le petit bassin de Quatre-Bornes.
Le Mauricien décerne ses lauréats sportifs 2013. Sans surprise, Fabrice Bauluck (kick-boxing) et Shalinee Valaydon (haltérophilie) ont la faveur de la rédaction et sont nos Sportif et Sportive de l’Année. Un special award est attribué à James Agathe (kick-boxing), alors qu’Aurélie Allet (badminton) et Jonathan Permal (athlétisme) sont nos deux Meilleurs Espoirs de la saison.