Les trois accusés, trouvés coupables d’avoir mortellement agressé Christian Bégué en janvier 2013, ont été condamnés à cinq ans de prison chacun par la Cour criminelle intermédiaire. Marie Oriana Bellefine, Louis Lensley Victoire et Ronan David Victoire ont pris connaissance de leur sentence vendredi.
À l’origine du drame : une bagarre entre le fils aîné (10 ans à l’époque) de Marie Oriana Bellefine, née Moorghen (26 ans), et un jeune adolescent – surnommé “Requin” –, un proche de la victime. Lors d’une fête qui a eu lieu 15 jours auparavant, à Bois-Marchand, localité où habitent tous ceux impliqués dans l’affaire, le fils d’Oriana avait en effet été malmené. La bagarre a eu lieu à quelques pas de la résidence des Bégué alors que la victime se rendait chez sa copine, Sabrina, pour lui présenter ses voeux pour la nouvelle année 2013. Mais à la suite d’une altercation avec Lensley Victoire (27 ans), les choses ont dégénéré jusqu’à ce que ce dernier lui assène un coup de cutter. L’aîné de Lensley, Ronan (29 ans), était quant à lui en possession d’un sabre. Avec son frère, il a alors infligé plusieurs coups à Christian. Mais le coup fatal a été porté avec un poignard par Oriana, qui est également la concubine de Lensley.
Des proches de la victime ont tenté de lui venir en aide et l’ont transporté d’urgence à l’hôpital, mais à son arrivée, elle avait déjà rendu l’âme. Le Dr Maxwell Monvoisin, qui a pratiqué l’autopsie, a attribué le décès à un “stab wound of the chest”. En cour, les accusés ont plaidé coupables et ont exprimé leurs regrets.