Le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, qui a pratiqué un examen post-mortem sur la dépouille de Meenakshi Pydigadu a jusqu’à présent révélé qu’aucune trace de blessures n’a été décelées sur le corps de la victime. « À ce stade, rien de criminel« , fait-il ressortir.

Pour rappel, le corps de Meenakshi Pydigadu a été exhumé en présence du chef du département médico-légal de la police, des représentants du ministère de la Santé, du Service sanitaire, du Mauritius Fire and Rescue Service, du Forensic Science Laboratory, du conseil de district de Moka, et du Scene of Crime Office (SOCO) ce jeudi dans la cour de son concubin, Gervais Frivet, à Valleta, St-Pierre.

Ce dernier avait déclaré à la police avoir enterré sa concubine dans sa cour « faute de moyens financiers pour effectuer des funérailles décentes ». Il est maintenu en détention policière.

A lire également : Exhumation du corps de Meenakshi Pydigadu : « Cette histoire ne s’arrêtera pas là » , dit la mère